Le Centre de santé de la Vallée Massawippi mise sur la prévention

Par Dany Jacques
Le Centre de santé de la Vallée Massawippi mise sur la prévention
Richard Violette et Ines McNeill sont respectivement président et directrice générale du Centre de santé de la Vallée Massawippi. (Photo : Le Reflet du Lac - Dany Jacques)

SANTÉ. Le Centre de santé de la Vallée Massawippi (CSVM) poursuit sa croissance même si ses dirigeants recherchent toujours intensément un autre médecin pour satisfaire sa clientèle.

Cette coopérative inaugurait son centre du mieux-être lundi dernier à Ayer’s Cliff. Totalisant 150 000 $, la rénovation du rez-de-chaussée a presque fait doubler la superficie de la clinique.

L’objectif de cet agrandissement consiste à mettre l’accent sur l’importance de maintenir de bonnes habitudes de vie et de se concentrer sur la prévention des maladies. «Ça va nous aider, car c’est difficile de recruter de nouveaux médecins», déplore le président du CSVM, Richard Violette.

Pour la directrice Ines McNeill, l’espace supplémentaire permettra de donner des outils aux patients pour préserver une bonne santé physique et mentale. «On pourra y offrir des services de santé, mais aussi des conférences, des cours et des classes d’exercices, énumère-t-elle. Outre la grande salle polyvalente, il y a des bureaux de spécialistes offrant par exemple des traitements en physiothérapie, en massothérapie et audiologie.»

Au sujet des médecins, M. Violette tient néanmoins à signaler l’ouverture de la ministre de la Santé, Danielle McCann. «On connaît des médecins prêts à venir travailler, mais le système en place ne le permet pas, car le nombre de permis émis pour l’Estrie est atteint», explique-t-il. On a récemment rencontré Mme McCann, et elle semble disposée à améliorer la situation dans bien des régions.»

Un médecin de plus à temps plein contribuerait à faire passer le nombre de membres du CSVM d’environ 2100 à 2800 personnes. Cette augmentation permettrait aussi de consolider la situation financière de la coopérative, qui enregistre des déficits d’environ 50 000 $ par année. «Heureusement que nous avons notre Fondation qui éponge nos déficits», se réjouit M. Violette.

Faits saillants 2015-2019

  • Nombre de membres, dont 390 enfants ne payant pas de cotisation: 2067
  • Nombre de visites et de rendez-vous à la clinique d’Ayer’s Cliff: 21 244
  • Total des activités de financement effectuées dans la collectivité par la Fondation de la Vallée Massawippi: 450 000 $

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires