La valeur foncière des propriétés bondit de 18,4% à Magog

Par Dany Jacques
La valeur foncière des propriétés bondit de 18,4% à Magog
Le prix moyen d’une maison a grimpé de 45 000 $ en trois ans à Magog (photo), mais de 67 000 $ au Canton d’Orford. (Photo : gracieuseté – Marco Bergeron)

IMMOBILIER. Les propriétaires magogois de maisons, d’immeubles et de terrains verront leur évaluation foncière augmenter en moyenne de 18,4% dès l’an prochain.

Un nouveau rôle foncier récemment adopté fait hausser ces valeurs beaucoup plus rapidement qu’il y a trois ou six ans. Ces variations seraient même plus importantes si ces évaluations avaient été estimées en juillet dernier plutôt qu’à l’été 2020.

Le prix moyen d’une maison à Magog passera donc à 327 000 $ en janvier prochain, ce qui représente une hausse de 45 000 $.

L’évaluateur agréé Jean-Pierre Cadrin a également remis un nouveau rôle foncier à quatre autres Municipalités.

Ces nouvelles valeurs augmenteront en moyenne de 20% à Ayer’s Cliff et Hatley.

Les propriétaires du Canton d’Orford verront leur propriété bondir en moyenne de 21,1%. La valeur moyenne d’une maison atteindra même 400 000 $ à Orford l’an prochain, soit une hausse de 67 000 $.

De nouveaux rôles fonciers pousseront également vers le haut les maisons de Stanstead (12,3%) et de l’unique propriété de Saint-Benoit-du-Lac (10,6%, voir autre article)

  1. Cadrin spécifie que ces valeurs représentent le portrait de la situation en juillet 2020. Selon lui, ces hausses gagneraient facilement 10 % de plus en tenant compte du vif intérêt immobilier des derniers 12 mois.

Ces hausses moyennes n’équivalent pas à une augmentation similaire du compte de taxes, car les prochains conseils municipaux réduiront fort probablement le taux de taxation pour atténuer la hausse foncière sur le portefeuille des contribuables.

Il s’agit aussi de variations moyennes, faisant en sorte que des propriétaires auront des modifications différentes des moyennes, soit plus hautes, soit plus basses.

 

EXEMPLES DANS MEMPHRÉMAGOG

  • Le prix moyen d’une maison bondit de 67 000 $ à Orford pour atteindre 400 000 $
  • 327 000 $ est la valeur moyenne d’une maison à Magog, une hausse de 45 000 $
  • Le domaine skiable du Mont-Orford passe de 6,9 M$ à 7,5 M$
  • L’ex-filature de la Dominion Textile augmente de 93 000 $ à 290 000 $
  • L’ancienne CS Brooks demeure stable à 1,2 M$
  • Le Golf privé Memphrémagog est au statu quo à 8,5 M$
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Daniel Gagnon
Daniel Gagnon
1 année

Avec le boom immobilier magogois, l’augmentation du prix des terrains et du territoire est une autre bonne raison de mettre en place une bonne planification urbaine, au lieu d’encourager comme au centre-ville de Magog des projets privés dévastateurs de l’environnement historique et patrimonial.

Ce boom immobilier rend très fragile et très convoité notre milieu de vie magogois. La Ville de Magog ne s’occupe pas comme il le faudrait de notre développement territorial urbain et n’a pas le souci d’harmoniser notre milieu urbain, pour notre bien-être et notre santé globale.