La Régie de police de Memphrémagog met en garde les propriétaires de chiens

Par Pierre-Olivier Girard
La Régie de police de Memphrémagog met en garde les propriétaires de chiens
(Photo : (Photo Depositphotos - tiverylucky))

PRÉVENTION. La Régie de police de Memphrémagog (RPM) met en garde les propriétaires de chiens, à l’effet que ses patrouilleurs appliqueront sans exception la réglementation municipale à l’égard des animaux.

Le lieutenant Sylvain Guay, de la RPM, rappelle que les chiens doivent être sous contrôle en tout temps. D’une part, cela signifie que dans la rue ou tout espace public, la laisse est obligatoire et doit mesurer six pieds maximum.

D’autre part, sur un terrain privé, le canidé peut marcher librement à condition que l’espace soit clôturé. «Quand le chien est dehors à la maison, il ne doit pas avoir accès à la rue, même si ce n’est que pour faire ses besoins. Sans quoi, son propriétaire s’expose à une amende», affirme Sylvain Guay.

Tout dépendant si l’infraction est commise à Magog, au Canton d’Orford, à Sainte-Catherine-de-Hatley ou à Austin, l’amende varie entre 78 $ et 150 $. Précisons que Sainte-Catherine-de-Hatley est la seule municipalité où le règlement ne précise pas une longueur de laisse maximale.

Pour être mesure d’intervenir auprès d’éventuels chiens agressifs, la Régie de police s’est équipée récemment d’un bâton télescopique. Cet outil facilitera ce type d’intervention, selon le lieutenant Guay.

Ce dernier précise toutefois qu’aucune agression impliquant un chien dangereux n’a été rapportée à Magog ou dans les environs, au cours des dernières années. «Il faut être proactif, car les attaques de chien peuvent survenir à tout moment. Je suis bien placé pour en parler. J’ai été attaqué par un Berger allemand à l’âge de 8 ans. Il m’a percé la joue et j’ai passé près de perdre un œil. Pourtant, ce chien avait toujours été gentil par le passé. On n’est jamais assez prudent et les propriétaires doivent en être conscients», conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Catherine Guay
Catherine Guay
3 années

Je suis un peu confuse quant aux propos suivants de Sylvain Guay rapportés dans l’article « La Régie de police de Memphrémagog met en garde les propriétaires de chiens » du Reflet: «Quand le chien est dehors à la maison, il ne doit pas avoir accès à la rue, même si ce n’est que pour faire ses besoins. Sans quoi, son propriétaire s’expose à une amende».

Voici ce que cite la SPA de l’Estrie sur son site internet:
Chien en liberté
Il est défendu de laisser un chien en liberté. Hors des limites du bâtiment, du logement ou de la propriété de son gardien, un chien doit être tenu en laisse et accompagné d’une personne responsable qui en a la maîtrise.