La nouvelle mairesse nomme son «conseil des ministres»

Par Dany Jacques
La nouvelle mairesse nomme son «conseil des ministres»
Nathalie Pelletier présidera elle-même la Commission de la planification et du développement du territoire, ce qui inclut l’avenir du centre-ville. (Photo : Le Reflet du Lac – Dany Jacques)

AFFAIRES MUNICIPALES. La nouvelle mairesse de Magog, Nathalie Pelletier, a profité de sa première séance publique du conseil municipal, lundi soir, pour dévoiler la composition des comités et commissions de la Ville, ce qui représente l’équivalent d’un «conseil des ministres» à Québec ou à Ottawa.

Elle confie la présidence de la Commission des finances à Samuel Coté, qui s’occupera également de la Sécurité publique et de la Corporation des événements. Fort de ses quatre années au conseil, il dévoilera le prochain budget et le prochain taux de taxation en décembre. «Je suis très content de sortir de ma zone de confort et de relever ce nouveau défi», a-t-il commenté.

Bertrand Bilodeau s’est réjoui de prendre la responsabilité des Travaux publics, des Ressources humaines et de la Retraite des employés municipaux. «Enfin, on va arrêter de s’étonner que je ne préside pas les dossiers des travaux publics, surtout que je possède une longue expérience de travail au garage municipal», a-t-il souligné pendant le tour de table des élus.

Rompré conserve la Commission sur le développement économique

Jean-François Rompré semblait déçu de ne pas présider le Comité consultatif d’urbanisme (CCU), mais s’est rapidement rallié à la décision de la mairesse. Il conserve la Commission sur le développement économique en plus d’hériter de la Commission de l’environnement et des infrastructures municipales. «J’espère qu’on bonifiera les budgets accordés à l’environnement, aux parcs et espaces verts», suggère-t-il.

Mme Pelletier accorde de grandes responsabilités à la nouvelle venue Josée Beaudoin. Celle-ci présidera le CCU, le Comité consultatif en environnement et la Commission de la culture. «Je suis en faveur du développement, mais il faut bien l’encadrer», résume-t-elle.

Une autre nouvelle venue, Nathalie Laporte, aura la responsabilité de dénouer l’impasse du manque de logements sociaux et abordables à Magog. Elle présidera le Comité de soutien communautaire en logement social qui existait seulement sur papier depuis quelques années, n’ayant jamais siégé. «On espère que ça bougera dans ce dossier, surtout que des fonds sont disponibles au fédéral, indique Mme Pelletier. Le conseil définira bientôt des objectifs.»

Un message fort

La mairesse prendra en charge la présidence de la Commission de la planification et du développement du territoire, qui s’occupe notamment du développement au centre-ville et du plan d’urbanisme. «C’est un enjeu majeur et je veux envoyer un message fort pour compléter rapidement nos règlements d’urbanisme, commente Mme Pelletier. L’avenir du centre-ville fera sûrement les frais d’une première consultation publique», a-t-elle mentionné sans vouloir en dire plus sur sa vision de la rue Principale.

Jacques Laurendeau amorcera son sixième mandat en présidant la Commission des communications et des technologies de l’information, ainsi que celle des sports et de la vie communautaire. Il a également été nommé maire suppléant en ce début de mandat.

Sébastien Bélair fait son entrée au conseil en dirigeant le Comité de toponymie.

Le conseiller le plus âgé, Jean-Noël Leduc, prendra en charge le comité jeunesse.

Avec ces nominations, Nathalie Pelletier croit rallier tous les conseillers à travailler en collaboration, en équipe et en harmonie. «Je vise une équipe heureuse avec des élus qui héritent de responsabilités en lien avec leurs intérêts et compétences, ajoute-t-elle. On sera ainsi plus performant.»

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Colette Lamontagne
Colette Lamontagne
6 mois

Bravo Mme Pelletier

Daniel Gagnon
Daniel Gagnon
6 mois

Avec cette nouvelle mairesse, et ce nouveau conseil, un beau renouveau et de meilleurs jours attendent Magog.