La journée contre l’homophobie et la transphobie a bravé la tempête

Par Patrick Trudeau
La journée contre l’homophobie et la transphobie a bravé la tempête
L'animateur Éric G. Langlois pose ici en compagnie de quelques artistes ayant animé la soirée au Parc des Braves. (Photo : gracieuseté)

MAGOG. Malgré un mercure timide et des averses qui se sont invitées à la fête, l’événement visant à souligner la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie a été couronné de succès, le 17 mai dernier à Magog.

Tout au long de cette journée thématique intitulée « 17 mai Memphré », des activités de sensibilisation ont eu lieu au centre-ville de Magog, dont des kiosques au Parc des Braves et des prestations de drag queen et drag queer.

La trousse « Guide de l’inclusion à la communauté LGBTQ+ » a également été distribuée aux commerçants de la rue Principale.

Chapeauté par le Centre l’Élan de Magog, le comité organisateur était composé de personnes issues de plusieurs milieux partenaires de l’Estrie, dont le Carrefour jeunesse-emploi Memphrémagog, le Centre des femmes Memphrémagog, l’école secondaire de La Ruche et GRIS Estrie.

« Malgré une certaine amélioration au cours des dernières décennies, il est toujours important de sensibiliser la population à la lutte à l’homophobie et la transphobie. Ces enjeux dépassent les organisations impliquées spécifiquement dans les mouvements LGBTQ+ », a souligné Martine Chiasson, directrice du Centre l’Élan et instigatrice de ce projet financé par les éclaireurs du CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires