Hygièniste dentaire à domicile: le nettoyage des dents dans le confort de votre foyer

Par Patrick Trudeau
Hygièniste dentaire à domicile: le nettoyage des dents dans le confort de votre foyer
Louise Biron est la première hygiéniste dentaire à offrir un service à domicile en Estrie. (Photo : (Photo gracieuseté))

SOINS. Ceux qui ont des difficultés à se déplacer ou qui éprouvent une certaine crainte à se rendre dans un cabinet de dentiste seront certainement heureux d’apprendre qu’il est maintenant possible de recevoir des soins d’hygiène dentaire dans le confort de son foyer.

Hygiéniste dentaire depuis 36 ans, Louise Biron a décidé d’offrir ce service à domicile il y a un peu plus d’un an pour la région de l’Estrie, à raison de deux jours par semaine.

« Au fil des ans, j’ai remarqué que plusieurs personnes cessent leurs visites chez le dentiste lorsqu’elles avancent en âge. Bon nombre d’entre elles sont à mobilité réduite ou en perte d’autonomie », précise Mme Biron.

« Pourtant, elles ont encore besoin de soins dentaires sur une base régulière. Je me suis dit que si c’était difficile pour ces gens de se déplacer, je pourrais certainement les accommoder en me déplaçant moi-même », explique celle qui se rend dans les maisons privées, mais aussi dans des résidences pour aînés.

Équipement portatif

Grâce à un équipement portatif, mais tout aussi performant selon elle, Louise Biron est en mesure de prodiguer les mêmes soins de base que dans un bureau de dentiste conventionnel, dont les fameux nettoyages de dents qui sont recommandés sur une base annuelle.

« Lorsque je vais chez les clients, j’amène notamment une chaise portable, une lampe et divers instruments actionnés par un petit compresseur », énumère-t-elle.

À tort ou à raison, bien des patients (jeunes ou adultes) ont encore la phobie de se retrouver dans une clinique dentaire, constate Louise Biron. « Très souvent, ça réduit l’anxiété si on peut recevoir de tels soins à la maison. Il y a même des gens que j’ai traité directement dans leur Lay-Z-Boy (fauteuil inclinable), parce que c’était le seul endroit où ils se sentaient à l’aise », raconte-t-elle.

Complémentaire aux dentistes

Les soins offerts par Louise Biron demeurent complémentaires au travail du dentiste, tient à préciser la principale intéressée. 

Au besoin, elle va même aiguiller ses patients vers des spécialistes, si des soins additionnels sont nécessaires. « Mon travail permet de maintenir la santé des tissus et des gencives et de faire du dépistage.  Mais si je note un problème sérieux, j’invite les gens à consulter par la suite leur dentiste, à qui je peux fournir mes observations ».

En région éloignée?

Louise Biron serait la première en Estrie et l’une des rares en province à effectuer ce travail hors des centres dentaires traditionnels. « Les hygiénistes dentaires ont obtenu le droit de travailler de façon autonome en 2020. Mais sur les 6500 que compte le Québec, seulement 35 se sont prévalues de cette autonomie jusqu’à maintenant », relate-t-elle.

Selon elle, les services d’hygiène dentaire mobiles pourraient assurément répondre à un grand besoin, surtout en cette ère où les soins à domicile de toutes sortes sont appelés à augmenter. 

« Autrefois, on retrouvait une forte proportion de personnes âgées qui avaient un dentier. Mais de nos jours, la plupart des aînés ont encore leurs dents naturelles et ont besoin d’avoir un suivi régulier. Un service comme le mien pourrait même être développé dans des régions éloignées où il n’y a aucun cabinet de dentiste », suggère-t-elle.

Pour plus d’information : louisebironhd.com.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires