Grève possible de deux jours au CPE La Pleine Lune 

Par Dany Jacques
Grève possible de deux jours au CPE La Pleine Lune 
L'installation d'Eastman (photo) pourrait être en grève cette semaine, tout comme les autres adresses magogoises du CPE La Pleine Lune. (Photo : gracieuseté)

RELATIONS DE TRAVAIL. Les parents associés au CPE La Pleine Lune devraient prévoir un plan B cette semaine, car le personnel des trois installations de Magog et de celle d’Eastman menacent de déclencher une grève de deux jours, jeudi et vendredi (27 et 28 octobre).

Les syndiquées affiliées à la Confédération des syndicats nationaux (CSN) brandissent ce possible arrêt de travail, car elles jugent que «les négociations pour une nouvelle convention collective font du surplace».

Le comité de négociations et la partie patronale tiendront une rencontre de la dernière chance, ce mercredi 26 octobre. Si aucun accord n’est conclu, les travailleuses exerceront deux jours de grève dès le lendemain. Le mandat de grève pourrait être reconduit au besoin.

Le principal point d’achoppement présentement est les vacances, aux dires de la CSN. Le syndicat demande qu’un nombre minimum de travailleuses puissent prendre leur congé annuel au même moment. «Malgré la volonté du syndicat de négocier avec l’employeur, ce dernier a daigné participer qu’à une seule séance de négociations, déplore la CSN par voie de communiqué. Le même employeur se montre pourtant beaucoup plus enclin à négocier avec les autres CPE qu’il administre lorsqu’il demande des concessions.»

«L’employeur doit conclure une entente dans les plus brefs délais, car il devient de plus en plus difficile pour le CPE La Pleine Lune de garder ses employées et d’en recruter de nouvelles, explique Isabelle Couture, présidente du Syndicat des travailleuses(eurs) des centres de la petite enfance de l’Estrie (STTCPEE-CSN). Plusieurs préfèrent aller travailler dans d’autres CPE qui offrent de meilleures conditions, notamment un taux horaire plus élevé.»

«Alors que la majorité des employées des CPE ont déjà une nouvelle convention collective, l’entêtement de l’employeur dans les négociations avec le CPE La Pleine Lune est incompréhensible», ajoute le président du Conseil central des syndicats nationaux de l’Estrie, Denis Beaudin.

Les établissements touchés par la grève sont les suivants :

CPE La Pleine Lune (installation Petits, Grands et Villa Pierrot)

1602, rue du Sourcier, Magog

CPE La Pleine Lune (installation Eastman)

491, rue Principale, Eastman

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires