Fête nationale du Québec: les Magogois invités chez leurs voisins à Sainte-Catherine

Par Pierre-Olivier Girard
Fête nationale du Québec: les Magogois invités chez leurs voisins à Sainte-Catherine
Chaque année, la Fête nationale à Sainte-Catherine-de-Hatley accueille plus de 2000 personnes. (Photo : gracieuseté – Éric Beaupré)

CÉLÉBRATIONS. Avec l’annulation des festivités à Magog, Sainte-Catherine-de-Hatley devient plus que jamais la place pour célébrer la Fête nationale du Québec le 23 juin prochain, au parc Honoré-Langlois (chemin Forand).

Bien des Magogois ont déjà l’habitude de se rendre chez leurs voisins pour célébrer la Saint-Jean. Des 2500 personnes présentes chaque année, près de la moitié sont des résidents de Magog, selon l’un des organisateurs, Éric Beaupré.

«Historiquement, le grand rassemblement dans la région s’est toujours fait à Sainte-Catherine. À Magog, les célébrations sont généralement plus petites. Je me suis toujours  demandé pourquoi d’ailleurs», se questionne M. Beaupré.

Chose certaine, ce n’est pas Éric Beaupré et son équipe qui vont s’en plaindre. Malgré ce nouvel achalandage potentiel, les responsables ont opté pour la même formule, soit elle qui a fait le succès des dernières années.

Il y aura des musiciens 100% locaux, avec les Rise Krispeace, les Frères Langlois, Priscillia Quirion et Marie-Pier Belisle. Évidemment, qui dit Fête nationale à «Katevale» signifie feu d’artifice. D’ailleurs, le spectacle pyromusical sera encore plus gros cette année. «Pour ce qui est du feu de joie, on a décidé de le réduire un peu, ajoute-t-il. Par le passé, il était tellement imposant que les gens ne pouvaient pas trop s’y approcher, par mesure de sécurité. On va donc le faire moins haut pour permettre à ceux qui le souhaitent d’en profiter et de se réchauffer.»

Bien des jeux divertiront également les enfants dès 15 h, comme le «bubble foot» ou encore des jeux gonflables. Et pour les plus grands, le «party» prendra davantage son envol après le feu d’artifice prévu à 22 h. Il est recommandé d’acheter ses consommations sur place puisque les profits seront versés dans l’organisation de la prochaine édition.

Trois bières de la Microbrasserie La Memphré ont d’ailleurs été spécialement conçues pour l’occasion. «Le terrain est tellement grand que l’on pourrait accueillir 10 000 personnes sans problème. Et c’est très rare qu’il y a des dérapages. L’ambiance est assez détendue, car tout le monde se connaît et tout le monde est là pour les bonnes raisons», soutient Éric Beaupré.

Notons qu’en nouveauté, il y aura deux stations interactives portant sur l’histoire du village et celle de Magog.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires