Des élèves seront déplacés dès la rentrée 2020 à Magog

Par Dany Jacques
Des élèves seront déplacés dès la rentrée 2020 à Magog
(Photo : Le Reflet du Lac - Archives/Pierre-Olivier Girard)

ÉDUCATION. Une révision des bassins d’alimentation des écoles primaires Sainte-Marguerite et Brassard-Saint-Patrice provoquera le déplacement d’élèves dès la prochaine rentrée scolaire.

La Commission scolaire des Sommets (CSS) entreprend cette démarche pour équilibrer la population étudiante dans chacune de ses institutions. Certaines, comme Sainte-Marguerite, sont en déclin. D’autres, comme Brassard-Saint-Patrice, sont plus populeuses et en croissance.

On doit donc s’attendre que les nouvelles limites géographiques liées à l’école Sainte-Marguerite auront des répercussions sur le bassin d’alimentation de l’école Brassard-Saint-Patrice.

La CSS invite les parents des enfants qui fréquentent l’une ou l’autre de ces deux écoles à une rencontre d’information portant sur ce sujet. Elle se tiendra à l’école secondaire de la Ruche, le mardi 22 octobre, de 18 h 30 à 20 h.

Le directeur général adjoint et directeur des ressources éducatives, Serge Dion, prévient qu’il s’agira d’une réunion d’information. La CSS écoutera plutôt les commentaires des parents lors d’une assemblée publique qui aura lieu à la Ruche, le 6 novembre de 18 h 30 à 20 h 30.

Dion demeure discret sur les détails de cette démarche, comme le nombre d’élèves déplacés et les zones concernées. «Toutes ces informations seront livrées mardi prochain, car il y aura bel et bien des changements en septembre 2020», mentionne-t-il.

Une décision sera prise au conseil des commissaires de la CSS le 26 novembre prochain.

Les bassins d’alimentation déterminent le territoire desservi par une école et servent de point de référence lors du processus d’inscription des élèves dans les écoles.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires