Déchets: belles performances des Magogois, mais encore des défis à surmonter

Par Dany Jacques
Déchets: belles performances des Magogois, mais encore des défis à surmonter
Chaque Magogois produit 584 kg de déchets par année, mais le taux de valorisation des matières résiduelles figurent presque au sommet des meilleures performances. (Photo : Le Reflet du Lac - Vincent Cliche)

 ENVIRONNEMENT. La Ville de Magog dresse un bilan positif du comportement des Magogois quant à la gestion de leurs déchets. Les autorités municipales apprécient la performance des citoyens, tout en signalant, du même souffle, que des enjeux persistent pour atteindre les objectifs fixés par le gouvernement.

Josiane K. Pouliot, coordonnatrice de la division environnement, souligne l’augmentation du compostage et l’évolution légèrement à la hausse du taux de valorisation des déchets (détournement de l’enfouissement). Elle apprécie aussi la réduction de l’enfouissement des déchets au dépotoir, mais elle observe une stabilité dans le taux de recyclage, comme un peu partout ailleurs au Québec.

En chiffres, cela se traduit par 7000 tonnes détournées des sites d’enfouissement et 3000 tonnes de matières compostées via la collecte des bacs bruns.

Chaque Magogois produit 584 kg de déchets par année

Au total des matières gérées, chaque Magogois produit 584 kilogrammes de déchets par année, ce qui les placent dans la moyenne de la MRC de Memphrémagog. Le taux de valorisation s’élève à 62% (sur un grand total de 16 000 tonnes de déchets), soit parmi les plus performants de la MRC.

Pour atteindre les cibles gouvernementales, la Ville suggère un meilleur tri à la source et l’utilisation de l’écocentre. Mme Pouliot cible toutefois la collecte des matières putrescibles dans les commerces, restos et logements pour atteindre les objectifs.

Elle félicite les quelques restaurants, écoles et organismes qui gèrent déjà un système à trois voies, mais ce système est loin d’être répandu. La division Environnement de la Ville travaille actuellement sur des projets pour optimiser la gestion des matières résiduelles. Avant que des programmes prennent forme, elle invite les industries, commerces et institutions (ICI) à communiquer avec la Ville pour obtenir une collecte de recyclage et de matières putrescibles.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires