Crise dans les médias locaux et régionaux: qu’en pensent les maires de la région?

Par le reflet du lac
Crise dans les médias locaux et régionaux: qu’en pensent les maires de la région?
(Photo : gracieuseté - Darko Novakovic)

OPINION. Dans la foulée de la crise qui secoue l’industrie médiatique depuis les derniers jours, Le Reflet du Lac a sollicité les maires de la MRC de Memphrémagog pour connaître leur opinion sur le sujet.

Deux questions leur a été soumises, par courriel.

  • Quelle importance accordez-vous à la presse locale et régionale?
  • Quel est votre attachement aux médias locaux et régionaux?

Les réponses publiées ci-dessous sont celles reçues dans les délais demandés. Certaines réponses ont été résumées en raison de contraintes d’espace.

 

Vincent Gérin – Maire d’Ayer’s Cliff

«En tant que maire de la municipalité et représentant toute la communauté d’Ayer’s Cliff, nous accordons une très grande importance à la presse locale, en l’occurrence, Le Reflet du Lac qui s’intéresse et publie fréquemment des nouvelles, des reportages et des communiqués de notre village, de notre MRC et de notre région. Les contacts de proximité que nous entretenons avec vos journalistes nous permettent aussi de constater qu’ils connaissent les enjeux locaux et qu’ils sont ainsi en mesure d’informer nos communautés. Le quotidien La Tribune contribue aussi largement, tout comme Le Reflet à diffuser une information régionale indépendante et de qualité.

Pour les raisons invoquer plus haut, notre attachement aux médias locaux et régionaux sont indéniables et d’une grande importance tant pour l’information qu’ils diffusent que pour l’apport qu’ils apportent à la protection de la liberté d’expression qui est la seule réelle protection de la démocratie.»

 

Marie Boivin – Mairesse du Canton d’Orford

«La presse locale et régionale est un pilier majeur de la vie politique, culturelle et communautaire de notre société. De la voir disparaître est impensable!»

 

Jacques Marcoux – Maire du Canton de Potton

L’absence de presse locale et régionale nuirait énormément au développement des communautés. Je doute que la presse provinciale s’intéresserait autant aux informations locales et régionales. Par conséquent, il y aurait moins d’intérêt envers les milieux non métropolitains, ce qui amputerait notre développement.

Mon attachement aux médias locaux et régionaux se traduit par mon abonnement à certains. La crise actuelle va m’amener à sensibiliser les autres à l’importance de la presse locale et régionale.

 

Vicki-May Hamm – Mairesse de Magog

La Ville de Magog considère que la presse locale est vitale pour le maintien de notre démocratie. Sa crédibilité et sa notoriété dans notre communauté font d’elle une courroie idéale pour partager l’information que nous désirons transmettre à la population. C’est d’ailleurs pourquoi nous publions l’Écho municipal dans les pages du Reflet du Lac et que nous achetons régulièrement de l’espace publicitaire dans les journaux locaux et régionaux pour informer les Magogois et les Magogoises.

La Ville de Magog est très attachée aux médias locaux et régionaux, car ceux-ci font partie de son quotidien depuis plusieurs décennies. Pour qu’une société soit en santé, elle a besoin d’eux, puisqu’ils permettent le traitement et la divulgation de l’information locale, et ce, de manière objective et professionnelle. Ils permettent également la tenue de débats sains qui nous amènent, en tant que communauté, à réfléchir et, ultimement, à tendre vers le progrès et faire des choix éclairés.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires