Course à deux à la mairie de Stanstead

Par Dany Jacques
Course à deux à la mairie de Stanstead
Jody Stone et Sylvie Boudreau. (Photo : gracieuseté)

ÉLECTIONS. Six des sept postes sont en jeu au scrutin de ce dimanche 7 novembre à Stanstead, incluant une course à deux à la mairie. Jody Stone et Sylvie Boudreau courtisent les électeurs pour succéder à Philippe Dutil.

M. Stone a déjà été conseiller municipal à Stanstead pendant deux mandats, en 2002 et 2009. Il avait tenté sa chance à la mairie en 2005, mais il s’était incliné contre Raymond Yates à l’âge de 27 ans. «Les gens me trouvaient peut-être trop jeune à l’époque, croit-il. Aujourd’hui, je me sens prêt à 43 ans pour diriger les affaires de Stanstead.»

Briser la perception ou la réalité qu’il «n’y a pas grand-chose à faire à Stanstead» figure dans les plans de M. Stone s’il est élu. «Je souhaite aider les gens et les groupes à organiser des activités, mais sans augmenter les taxes», explique-t-il.

L’amélioration du «désuet» centre-ville est également dans sa plateforme électorale. «Il faut changer l’image de cette porte d’entrée au Canada, autant sur le plan patrimonial que commercial, suggère M. Stone. J’irai m’asseoir avec les gens d’affaires pour connaître leurs besoins, tout en sollicitant les gouvernements pour obtenir de l’aide financière. Ça prend un peu plus de vie pour attirer des clients et des visiteurs.»

Jody Stone souhaite aussi faire connaître davantage les attraits de la région, comme le Musée Colby-Curtis, l’aréna Pat-Burns, les pistes cyclables et le Club de golf Dufferin Heights. Créer du logement abordable et faciliter l’accès à la propriété se trouvent aussi sur sa table à dessin.

SYLVIE BOUDREAU

À sa première expérience en politique active, Sylvie Boudreau croit aussi important de créer davantage d’activités pour les aînés et les jeunes.

Revitaliser le centre-ville figure aussi dans ses engagements. «Ce secteur a besoin d’amour, constate-t-elle. Il faut trouver de nouveaux commerces et transformer, par exemple, des bâtiments vides en logements abordables.»

Elle cite l’exemple de l’ancienne école du chemin Railroad, qui pourrait se métamorphoser en loyers ou en auberge. «On manque justement de chambres pour accueillir nos visiteurs, plus particulièrement pendant les tournois de hockey, observe-t-elle. On pourrait les garder ici plutôt que de les envoyer à Magog.»

Embaucher un responsable du développement économique, améliorer les communications avec les entreprises pour sonder davantage leurs besoins, bonifier les communications et l’écoute avec les citoyens, bonifier les pistes cyclables et nettoyer les sentiers figurent dans sa plateforme électorale.

«Je serai au service de la population en ayant en tête que les solutions se trouvent surtout dans l’écoute», termine-t-elle.

LES CANDIDATS SONT :

  • Sylvie Boudreau (mairie)
  • Jody Stone (mairie)
  • Valérie Lavallée (poste 1)
  • Jean Lemieux (poste 1)
  • Paul Stuart (poste 1)
  • Deborah Bishop (poste 2) ÉLU
  • Hélène Hamel (poste 3)
  • Sandra Harrison (poste 3)
  • Gaetano Di Mauro (poste 4)
  • Philippe Dutil (poste 4, maire sortant)
  • Michel Charles Chevalier (poste 4)
  • Harvey Stevens (poste 5)
  • Cory Dumas-Dubois (poste 5)
  • Nicholas Ouellet (poste 6)
  • Wayne Stratton (poste 6)

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires