Choisir d’être maire à la toute dernière minute

Par Pierre-Olivier Girard
Choisir d’être maire à la toute dernière minute
Le maire du Canton de Stanstead, Pierre Martineau. (Photo : gracieuseté)

ÉLECTIONS. Le nouveau maire du Canton de Stanstead, Pierre Martineau, a attendu à la dernière minute pour soumettre sa candidature à la mairie de cette municipalité. Il a finalement été élu sans opposition, faute d’adversaire.

Celui qui était conseiller municipal au cours des huit dernières années avait l’intention au départ de solliciter un troisième mandat dans ses fonctions actuelles. Toutefois, en voyant que le poste à la mairie était toujours vacant, peu de temps avant la fin de la période de mise en candidature, M. Martineau a modifié son plan de match. «C’est un défi qui m’intéressait, mais j’aurais préféré le faire quelques années plus jeune. Mais dans le contexte actuel, il fallait avoir quelqu’un à la mairie. Je pense que je suis capable de faire le travail avec mon expérience du milieu municipal», soutient le politicien, qui demeure au Canton de Stanstead depuis 2008.

De façon générale, Pierre Martineau affirme que sa vision sera dans la même lignée que Francine Caron-Markwell. Cette dernière a choisi de quitter la vie politique après douze ans d’engagement, dont huit comme première magistrate. «Il y a quelques différences dans ma façon de faire les choses et c’est tout à fait normal, car nous sommes tous différents, observe-t-il. Je vais peut-être essayer de mettre de l’avant certaines priorités qui l’étaient moins dans l’ancien conseil municipal.»

On ne peut parler du Canton de Stanstead sans glisser un mot sur l’épineux dossier de la caserne incendie, un projet qui a même fait l’objet d’un référendum. À la dernière séance du conseil municipal le 4 octobre, les élus ont donné le feu vert pour lancer l’appel d’offres pour la construction d’une nouvelle caserne de 2,1 M$, nécessitant un emprunt de 1,4 M$. «Le prochain conseil aura des décisions à prendre tout dépendant des offres de soumissions qui seront déposées, prévoit-il. Après tant d’années, on a tous hâte de tourner la page. Pour y arriver, il a fallu mettre le projet de mairie de côté. Mais c’est sûr qu’il y a des choses qui devront être faites pour les employés qui y travaillent.»

Même si ce projet a fait couler beaucoup d’encre, le nouveau maire soutient qu’il n’y a pas que du négatif dans la ville, bien au contraire. «Oui, le dossier de la caserne a été difficile, mais d’un autre côté, la Municipalité va bien. On a un bon surplus budgétaire et on s’occupe des choses courantes convenablement», est-il d’avis.

Les autres élus par acclamation au Canton de Stanstead sont Constance Ramacieri, Brian Wharry, Louise Hébert, William Marsden et Paul-Conrad Carignan. Seul le poste 4 était en élection et il a été gagné par Gaétane Gaudreau Langlois.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires