Centre de services scolaire des Sommets: un budget équilibré et des investissements

Par Pierre-Olivier Girard
Centre de services scolaire des Sommets: un budget équilibré et des investissements
(Photo : Le Reflet du Lac - Archives)

ÉDUCATION. En plus d’avoir terminé son année financière avec un budget équilibré de 123,3 M$, le Centre de services scolaire des Sommets (CSSDS) annonce une série de bonnes nouvelles qui touchent notamment la formation des élèves.

Grâce à un réinvestissement d’argent du gouvernement dans le réseau de l’éducation, la CSSDS annonce, notamment, l’engagement de ressources professionnelles (1 poste en orthophonie et 1,5 poste en psychoéducation), l’ouverture de deux nouvelles classes spécialisées (une à l’école primaire Brassard-Saint-Patrice et l’autre à l’école secondaire du Tournesol) et du financement additionnel pour les activités parascolaires au secondaire.

De plus, en vue de la prochaine rentrée, l’organisation ajoutera plus de 200 000 $ afin de bonifier les ressources de technicien en éducation spécialisée (TES) et de préposé aux élèves handicapés pour soutenir ces jeunes et répondre davantage à leurs besoins. À cela s’ajoute la création de 35 postes à temps complet de TES.

Sur le plan logistique, le CSSDS aménagera quatre nouvelles classes de maternelle 4 ans, temps plein, qui s’ajouteront aux 17 déjà en place. En ce qui concerne le personnel, on prévoit l’ajout de 1,5 poste de direction d’école au primaire, d’un poste de directeur au Service des ressources matérielles et d’un poste de coordonnateur au Service des communications.

Le nombre d’élèves pour la prochaine rentrée se chiffre à 8580, soit une hausse de 82. Toutefois, les prévisions sont en baisse d’environ 60 élèves pour la formation professionnelle.

 

De nouvelles allocations

Les nouvelles allocations gouvernementales permettront au cours des mois à venir de réinvestir dans les infrastructures des écoles. Pour 2021-2022, le CSSDS recevra 9,5 M$ qui serviront, par exemple, à la réalisation de travaux de rénovation de salles de bains, de systèmes de chauffage, de revêtements de plancher et de toiture.

«Malgré les nouvelles allocations annoncées et reçues, le CSSDS doit composer, depuis 2010-2011, avec d’importantes compressions budgétaires. Celles-ci sont récurrentes et se chiffrent à plus de 3,2 M$ annuellement. Cela demeure donc difficile d’équilibrer un budget dans un tel contexte», relativise l’organisation, par voie de communiqué.

Précisons que le taux de la taxe scolaire pour la prochaine année demeure inchangé, soit à 0,1054 $ par 100 $ d’évaluation. Les comptes de taxe scolaire seront expédiés dans la semaine du 5 juillet prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires