Canton de Potton: une démarche de conciliation pour rapprocher deux clans

Par Pierre-Olivier Girard
Canton de Potton: une démarche de conciliation pour rapprocher deux clans
Le maire du Canton de Potton, Jacques Marcoux (Photo : Le Reflet du Lac/Archives)

AFFAIRES MUNICIPALES. Une démarche de conciliation a été entreprise au Canton de Potton pour rapprocher deux groupes de citoyens, en l’occurrence les résidents de souche et les nouveaux arrivants.

L’affrontement de deux visions dans la saga des véhicules hors route sur la voie publique a clairement démontré l’existence de deux clans. Ce type d’affrontement ne représente pas une première dans la municipalité, aux dires du maire Jacques Marcoux.

«Des valeurs et des positions divergentes s’étaient exprimées pour autoriser ou non des courses de VTT près de la réserve naturelle des Montagnes-Vertes, rappelle le premier magistrat. Cette fois-ci, j’espère que cette démarche réduira la discorde et l’écart qui existent actuellement entre certains citoyens.»

L’organisme de médiation citoyenne et de conciliation, Équijustice, a été appelé en renfort pour rapprocher les clans. Il déposera bientôt des propositions en prévision d’une séance publique qui devrait se tenir l’automne prochain.

 

Bientôt de l’affichage et des vignettes

Le règlement autorisant la circulation des véhicules hors route est en vigueur au Canton de Potton. La Municipalité recommande toutefois d’attendre l’installation de l’affichage et la distribution des vignettes pour emprunter la voie publique. M. Marcoux croit qu’il ne s’agit que d’une question de semaine, voire deux mois maximum.

Il demeure conscient que cette pratique est déjà amorcée. «Voilà pourquoi nous avons légalisé ce qui était illégal», résume-t-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires