Bandes riveraines protégées: la règle des cinq mètres sera plus stricte à Eastman

Par Dany Jacques
Bandes riveraines protégées: la règle des cinq mètres sera plus stricte à Eastman
Le maire d'Eastman, Yvon Laramée (Photo : Le Reflet du Lac - Archives/Patrick Trudeau)

ENVIRONNEMENT. La Municipalité d’Eastman annonce aux propriétaires riverains de son territoire qu’elle appliquera plus sévèrement dès l’été prochain les règles entourant la protection des berges.

Le maire Yvon Laramée souhaite la collaboration de tous pour respecter le règlement des cinq mètres. Il rappelle que cette bande de protection doit demeurer la plus naturelle possible, sans y tondre la pelouse. Selon lui, cette zone tampon permet de protéger la qualité de l’eau de tous les plans d’eau, car elle filtre les sédiments et polluants de tous genres.

Un nouvel inspecteur a été embauché pour notamment scruter à la loupe toutes les bandes riveraines des lacs d’Argent, Parker, Stukely et Orford. «Il fera le tour et effectuera des suivis, car notre priorité est d’atteindre 100% de conformité, avertit-il. On vient d’injecter 110 000 $ dans la protection de nos lacs, les riverains pourront aussi faire leur part. C’est une question de cohérence.»

Eastman assure les riverains qu’elle n’émettra pas de billet d’infraction dès la première tonte de pelouse. Des rencontres et des avis précéderont les constats d’infraction et les amendes.

Laramée rappelle qu’une bande de 5 mètres représente un minimum, car plusieurs spécialistes suggèrent une zone tampon de 10 mètres pour améliorer l’efficacité de cette barrière de protection.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires