Attaque de chiens au Canton de Potton: le maire Marcoux met en garde les municipalités

Par Dany Jacques
Attaque de chiens au Canton de Potton: le maire Marcoux met en garde les municipalités
Le maire du Canton de Potton, Jacques Marcoux, (Photo : Le Reflet du Lac/Archives - Dany Jacques)

AFFAIRES MUNICIPALES. Quelques jours à peine après que trois chiens aient infligé de sérieuses blessures à une dame qui faisait de la course à pied au Canton de Potton, le maire Jacques Marcoux invite les élus municipaux de la province à moderniser leurs règlements pour éviter d’autres drames.

Le premier magistrat analysera rapidement sa propre réglementation avec son conseil. «Notre règlement date de 2005. Il mérite une mise à jour, probablement comme de nombreuses autres municipalités», recommande M. Marcoux.

Il souhaite adopter une réglementation plus musclée. Il espère aussi mettre à jour les règlements pour permettre à la Société protectrice des animaux (SPA) de cueillir plus rapidement les animaux jugés dangereux après des attaques similaires.

Ce n’était pas le cas le week-end dernier où la SPA a récupéré les trois molosses dimanche en fin de journée, même si l’attaque a eu lieu le vendredi 29 mars en fin d’après-midi. «Nous avons un règlement sur les chiens errants, mais pas sur les chiens dangereux, constate-t-il. Un seul appel aurait permis de venir les chercher plus rapidement si on avait eu un encadrement sur les chiens dangereux.»

Malgré un règlement datant de 14 ans, M. Marcoux rappelle que le propriétaire des chiens a tout de même contrevenu aux règlements municipaux. Aux dires du maire, les chiens doivent être en laisse en milieu urbain. En zone rurale, ils doivent être en laisse, en cage ou sous le contrôle du maître. «Ils n’étaient manifestement pas sous le contrôle du maître vendredi dernier, déplore-t-il. Il fera sûrement face à des accusations criminelles, surtout si le propriétaire était conscient que ces mêmes chiens avaient déjà mordu d’autres personnes.»

Survenue sur le chemin de l’Aéroport, cette attaque a ébranlé cette petite communauté où presque tout le monde se connaît. M. Marcoux connaissait personnellement la victime, jouant parfois au tennis ou au pickleball avec elle.

La victime a subi de sérieuses blessures un peu partout sur le corps. L’état de santé de cette joggeuse serait maintenant stable après une intervention chirurgicale de huit heures.

Les quatre secouristes ont également bénéficié d’une aide psychologique à la suite de cette intervention.

L’avenir des chiens repose entre les mains de la SPA.

La Sûreté du Québec poursuit son enquête.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Joggeuse attaquée au Canton de Potton: les trois chiens euthanasiés? - Le Reflet du Lac
3 années

[…] Cette histoire a ébranlé toute la communauté, dont le maire Jacques Marcoux qui connaît personnellement la joggeuse (voir autre texte). […]