Après l’échec de Magog, Divertigo s’active à Bromont

Par Pierre-Olivier Girard
Après l’échec de Magog, Divertigo s’active à Bromont
L'ouverture de Divertigo Bromont est prévue le 18 mai prochain. (Photo : gracieuseté - Divertigo)

AFFAIRES. Deux ans après s’être retrouvé au cœur d’intenses débats à l’hôtel de ville de Magog, le projet d’hébertisme Divertigo est sur le point d’accueillir ses premiers utilisateurs… non pas à la plage des Cantons, mais bien du côté de Bromont.

Le promoteur Marco Patry est à finaliser l’installation de son projet d’envergure, dont l’ouverture est prévue le 18 mai prochain. Un moment fort symbolique pour l’homme d’affaires, puisqu’à la même période de l’année en 2017, il était submergé par une vague d’opposition.

«En analysant froidement tout ce qui s’est passé, c’est probablement la meilleure chose qui pouvait arriver. À Bromont, il y a un achalandage naturel, surtout que je suis situé à deux pas des jeux d’eau. Mais c’est clair que personnellement, ça fait toujours mal de se faire mettre dehors de sa propre ville, pour des considérations aussi peu crédibles», confie l’homme d’affaires.

Après avoir essuyé un ultime refus de la Ville de Magog, Marco Patry a été approché par quelques partenaires, dont Bromont, montagne d’expériences. Il aura fallu ensuite plus de deux ans pour ficeler l’entente et démarrer les travaux. «Le mot persévérance est sans doute celui qui définit le mieux ce projet, soutient-il. Mais, en même temps, c’était un «no brainer» de continuer, surtout avec tout l’argent qui avait été investi. Je travaille sur le projet depuis septembre 2014, alors c’est comme si mon parcours olympique est sur le point de se terminer.»

 

Des dommages collatéraux

Même s’il ne cache pas que la plage des Cantons était son choix de cœur, Marco Patry a aujourd’hui tourné la page sur ce scénario. Il demeure toutefois convaincu que Magog a raté une occasion en or de sortir de son «conservatisme» et d’attirer de nouveaux visiteurs, outre les personnes âgées.

«Quand la Ville fait un sondage et le top 3 des activités les plus populaires sont l’ambiance, le Marais et le lac Memphrémagog, ça fait dur. Je pense vraiment que la saga Divertigo a laissé des traces. Avec tout ce qui s’est dit pour discréditer le projet, les autres promoteurs ont compris le message. On en a eu la preuve, une fois de plus, avec le projet des jeux gonflables sur l’eau qui vient d’être annulé par la Municipalité, faute de promoteurs intéressés», conclut l’entrepreneur.

Le parcours Divertigo Bromont comprend 40 jeux d’hébertisme aériens répartis sur quatre étages, trois tyroliennes, une méga balançoire située à 30 pieds de hauteur, et un simulateur de chute libre.

(Photo gracieuseté – Divertigo)
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Gervais Bérubé
Gervais Bérubé
3 années

Les riverains dépravés de Magog! La honte à notre ville ces gens qui s’opposent à tout projets!
Merci à Divertigo d’avoir essayer de mettre en marche un beau projet pour les enfants de Magog. Honte aux résidents qui ont ENCORE fait échoué quelque chose de grand pour nos espace vides!