Travaux du centre-ville: Magog veut emprunter 14,1 M$

Travaux du centre-ville: Magog veut emprunter 14,1 M$

Voici à quoi ressemblera le futur centre-ville de Magog avec les changements apportés pour réduire les coûts.

Crédit photo : (Photo gracieuseté)

INFRASTRUCTURES. Après avoir été retardé d’un an, le projet de revitalisation du centre-ville de Magog suit son cours en vue de l’exécution des travaux en 2019. Le plus récent avancement concerne l’emprunt de 14,1 M$ que prévoit faire la Ville de Magog pour financer ce chantier, estimé à 21,6 M$.

Le conseil municipal a adopté un avis de motion en ce sens, lundi soir, qui sera soumis à l’approbation populaire. Toutefois, pour la présidente du comité de revitalisation du centre-ville, Nathalie Pelletier, il serait fort surprenant que les citoyens s’opposent à cette démarche, surtout qu’une grande partie des travaux consiste à remplacer les infrastructures souterraines. «Je ne vois pas comment on pourrait être, à la base, contre une réfection de conduites qui sont en fin de vie. Ce sont des travaux obligatoires. Et pour faire une réelle revitalisation, on essaie de faire un certain embellissement, tout en respectant les préoccupations des citoyens par rapport au budget», explique Nathalie Pelletier.

Les travaux jugés «essentiels» sont évalués à 14 M$. Le reste de la facture servira à donner une cure de rajeunissement à la Principale. Parmi les travaux, il y a l’enfouissement des réseaux électriques et de télécommunication, le déplacement d’une conduite de gaz, la réfection du passage piétonnier vers le Bras-de-rivière (près du restaurant Chich Taouk) et de la rue de la Grosse-Pomme, et le remplacement du mur de soutènement sur la rue Merry.

Le reste du financement sera prélevé à même l’excédent affecté au centre-ville et autres excédents, fonds et réserves de la Municipalité.

Une subvention confirmée

Sans en dévoiler le contenu, la Ville de Magog confirme l’obtention d’une subvention provinciale. C’est ce qui explique, d’ailleurs, que le montant du nouvel emprunt de 14,1 M$ est supérieur au premier projet qui avait été présenté en 2017 (12,6 M$). «Une partie de ce montant est admissible à une subvention du gouvernement du Québec, soutient la conseillère Nathalie Bélanger, agissant à titre de mairesse suppléante. Et comme pour toute subvention, la Ville doit elle-même avancer les sous avant d’être remboursée. C’est ce qui explique cette différence.»

La Ville prévoit lancer l’appel d’offres sur ce projet d’ici la fin novembre dans le but d’accorder le contrat au début de la prochaine année. Les travaux commenceraient au printemps prochain, vers le mois d’avril pour se terminer à la fin de l’automne. C’est du moins ce qui est indiqué aux commerçants rencontrés au cours des dernières semaines.

Pas de compensation aux commerçants

Chose certaine, les hommes et femmes d’affaires du centre-ville ne seront pas dédommagés par la Ville durant les travaux, prévus en pleine saison touristique. «Ça été discuté à plusieurs niveaux, mais de donner une compensation, ça n’a pas été retenu. Par contre, il y a quand même 300 000 $ qui a été réservé par le conseil pour des mesures d’atténuation afin d’aider les commerçants, comme de la publicité et de l’affichage», conclut Mme Bélanger.

Rappelons que les travaux ont été retardés d’un an puisque le plus bas soumissionnaire dépassait de plus de 6 M$ les prévisions budgétaires. Depuis, les plans et devis ont été entièrement révisés et certains travaux ont été exclus comme le réaménagement du parc des Braves et l’installation de belvédères à l’angle des rues Sherbrooke et Principale et sur la rue de la Grosse-Pomme.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Normand Gregoire Recent comment authors
Normand Gregoire
Invité
Normand Gregoire

»»»»***** WOW WOW WOW ! ! ! ! ! Mde PELLETIER, avant de faire quoi que ce sois, en tant que payeur de TAXES depuis ((( 1970 ))) pour la VILLE DE MAGOG et nous dans le bas de la ville on demande un projet pour l’arena et on avance pas mais pour le revitalisation ca sa bouge ALORS Mde PELLETIER J’EXIGE UN REFERENDUM COMME POUR LA BIBLIOTHEQUE et pour vous dire que vous depouillez toujours le bas de la ville ON AVAIENT DEUX EGLISES PARTIENT »»UNE USINE DISPARUE »»» UNE CAISSE POPULAIRE DEJARDIN PARTIE ET ON VEUT CHANGER LA… Read more »