Motoneiges au Mont-Orford: le député Bélanger ferme la porte

Motoneiges au Mont-Orford: le député Bélanger ferme la porte

Gilles Bélanger

Crédit photo : (Photo Le Reflet du Lac - Dany Jacques)

Le député d’Orford Gilles Bélanger ferme complètement la porte à un retour des motoneigistes dans le parc national du Mont-Orford.

Il se dit très à l’aise avec sa position même si son propre gouvernement songe à rouvrir un sentier dans le parc national du Mont-Tremblant (voir autre texte).

«Ce dossier n’a jamais été discuté pendant la campagne électorale dans Orford. Je n’ai reçu que quelques communications favorisant le retour des motoneiges dans le parc, mais je n’ouvrirai pas ce dossier. Jamais il y aura des motoneiges et des véhicules 4 roues dans le parc», insiste-t-il.

Bélanger tolère néanmoins les véhicules motorisés voués à l’entretien des sentiers à l’intérieur de ces territoires protégés. Il souhaite par contre un changement des mentalités pour transformer lentement ces équipements motorisés en véhicules électriques.

Quant au dossier du parc national du Mont-Tremblant, il préfère s’abstenir de commenter, car il dit ne pas connaître suffisamment ce dossier pour le faire.

Questionnée sur un possible retour de la motoneige au parc national du Mont-Orford, la directrice Brigitte Marchand a dirigé nos questions au responsable des relations avec les médias de la SÉPAQ, Simon Boivin. Ce dernier a répondu par courriel que le dossier de la motoneige au parc national du Mont-Tremblant est toujours à l’étude au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

On n’a pu joindre un porte-parole de ce ministère pour savoir si des demandes avaient été faites pour un retour des motoneiges au parc Orford.

Au moment d’écrire ces lignes, on n’avait pu joindre non plus un représentant d’organismes favorisant la pratique de la motoneige pour connaître leur point de vue sur un possible retour dans le parc Orford.

Poster un Commentaire

avatar