Le marché public de Magog veut déménager en 2019

Le marché public de Magog veut déménager en 2019

Le marché public de Magog a accueilli en moyenne plus de 1200 visiteurs par semaine.

Crédit photo : Photo gracieuseté – Marco Bergeron

BILAN. Après seulement un an d’opération à la plage des Cantons, le marché public de Magog pourrait-il déménager en 2019? C’est du moins ce que suggèrent les organisateurs.

Avec une moyenne de plus de 1200 visiteurs par édition, les responsables du projet dressent un bilan plus que positif de leur saison. Toutefois, malgré ce succès répété de semaine en semaine, ils en viennent à la conclusion qu’un déménagement serait bénéfique pour la pérennité du projet.

Puisqu’il s’agit «d’un lieu non-visible par les passants, qu’ils soient citoyens ou touristes», la plage des Cantons nécessite d’importants efforts en publicité. Sans compter que des pancartes indiquant la direction du marché ont dû être installées et retirées toutes les semaines.

«Il est suggéré de déménager le marché au stationnement Cabana. Plusieurs événements pourraient être bien desservis par un aménagement et un toit permanent à cet endroit comme le Trimemphré, la Foire écosphère, etc. Le stationnement Cabana permettrait une meilleure visibilité, de meilleures retombées pour les autres commerces et une réduction de la pollution visuelle de la signalisation», peut-on lire dans le bilan de fin de saison.

Effectivement, les responsables du marché proposent à la Ville de construire un toit permanent multifonctionnel sur le terrain situé près du «skatepark», le long de la route 112.

«Le montage et le démontage des tentes, à chaque marché, rendent la tâche ardue et nécessitent en moyenne dix bénévoles par marché. La récurrence des marchés entraîne des difficultés quant au recrutement et à la fidélisation des bénévoles», est-il écrit également dans le document.

Pour régler ce problème, le marché propose notamment l’installation d’abris permanents, et ce, dès 2019. On souhaite aussi un plus gros support financier, notamment de la Ville de Magog pour les besoins opérationnels du projet. «Aucun salaire n’a été versé jusqu’à présent afin de réinvestir les sommes dans le marché et de permettre le succès que

l’on connaît. Ceci n’est pas viable en prévision de la prochaine saison. Nous avons besoin du support des autorités publiques pour continuer cette croissance, consolider les activités et devenir le plus beau Marché public du Québec», souhaitent les organisateurs.

Ces derniers jugent nécessaire, notamment, d’embaucher un coordonnateur à temps partiel.

Le Marché en chiffres

11 – Dimanches de marché

24 – Kiosques par marché avec une trentaine d’exposants différents

17 500 $ – Ventes moyennes par marché (192 500 $ en ventes totales)

200 – Membres à la Coopérative

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Ginette Paradis Recent comment authors
Ginette Paradis
Invité
Ginette Paradis

Je suis en faveur d’une installation permanente pour faciliter l’acces Au Marché. Plus de gens pourraient y marcher. Moins d’affiches, plus visibles pour tous les marchands et plus de retombées aussi!p pour le centre ville!