Rétro 2021: une sculpture géante qui frappe l’imaginaire

Par Pierre-Olivier Girard
Rétro 2021: une sculpture géante qui frappe l’imaginaire
La sculpture «Libre» de l'artiste André Desjardins mesure une douzaine de pieds. (Photo : Le Reflet du Lac – Archives/Pierre-Olivier Girard)

RÉTRO. Un imposant et intrigant personnage a fait son apparition au parc de la Baie-de-Magog au cours de l’été grâce à un travail de moine réalisé par l’artiste André Desjardins.

Le sculpteur magogois est le créateur derrière cette œuvre monumentale intitulée «Liberté». La pièce de bronze mesurant une douzaine de pieds a été placée tout près du secteur Cabana, à deux pas du lac Memphrémagog. Un emplacement fort symbolique pour M. Desjardins, qui a vécu son enfance aux abords de ce plan d’eau.

Il a fallu plus d’un an de travail pour mener à terme ce projet d’envergure, qui a été financé par deux mécènes et passionnés d’art, Luc Paquet et Ginette Marcotte. L’œuvre a été prêtée à la Ville de Magog pour une période de cinq ans.

Pour les gens intéressés, il sera possible de revivre tout le processus de création derrière «Liberté» grâce à un documentaire tourné dès le premier jour où le projet a pris forme jusqu’à son dévoilement au grand public, le 16 juin dernier.

Cette pièce unique s’ajoute à d’autres sculptures qui ont été installées dans les parcs municipaux de Magog au cours des dernières années. On pense par exemple à celle dénonçant l’intimidation à proximité du «skatepark», réalisée par Robert Langevin, ou encore celles installées entre la route 112 et la rue François-Hertel, de l’artiste Walter Fuhrer.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires