Rétro 2021: les Desmarais partagent leur collection d’art au grand public

Par Pierre-Olivier Girard
Rétro 2021: les Desmarais partagent leur collection d’art au grand public
L'exposition met en valeur 21 sculptures d'oiseaux de taille réelle qui sont des espèces du Québec à statut précaire. (Photo : gracieuseté – LAMRAC/Anick Valiquette)

RÉTRO. Célébrant son 25e anniversaire, LAMRAC a trouvé une façon de tirer du positif de la pandémie, alors qu’elle a profité des derniers mois pour aménager une exposition permanente de haut calibre.

Les responsables ont choisi de donner une nouvelle vocation à la salle polyvalente du rez-de-chaussée en utilisant les lieux pour donner vie à une nouvelle exposition permanente. Celle-ci regroupe des sculptures d’oiseaux menacés du Québec, créées par le sculpteur Louis St-Cyr et la peintre Brenda Fry.

Il s’agit en quelque sorte d’un retour à la maison pour ces œuvres d’art qui appartiennent à l’homme d’affaires Paul Desmarais Jr et sa conjointe Hélène Desmarais. Celles-ci avaient été exposées dans les dernières années au Centre d’interprétation du marais. Toutefois, c’est la première fois que l’ensemble de la collection est regroupé au même endroit. Contrairement aux expositions antérieures, la plus récente permet aussi aux visiteurs d’admirer les sculptures à 360 degrés.

Lors du dévoilement de l’exposition, en novembre dernier, LAMRAC a profité de l’occasion pour remercier M. et Mme Desmarais pour leur générosité. L’organisme a par le fait même annoncé la nouvelle appellation de son Centre d’interprétation du Marais, qui se termine dorénavant par «Espace muséal Desmarais».

Une autre bonne nouvelle, en 2021, est que l’Association a été officiellement reconnue comme un musée à ciel ouvert par le ministère de la Culture et des Communications du Québec. Un accomplissement qui permettra à LAMRAC d’accéder à de nouvelles subventions pour mener à bien sa mission  de protection, de mise en valeur et d’éducation environnementales.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires