Moules zébrées: Bleu Massawippi réclame des actions rapides

Par Dany Jacques
Moules zébrées: Bleu Massawippi réclame des actions rapides
Les élus du lac Massawippi analyseront les résultats des plongées avant de se positionner, ce vendredi 26 novembre. (Photo : gracieuseté)

ENVIRONNEMENT. Les recherches et les plongées étant terminées dans le lac Massawippi, l’organisme Bleu Massawippi invite les cinq Municipalités riveraines au plan d’eau à se mettre au travail dès maintenant.

Les élus se rencontreront ce vendredi 26 novembre pour analyser les résultats et adopter un plan d’action pour contrer la prolifération des moules zébrées. La porte-parole du Parc régional Massawippi et mairesse de Hatley, Hélène Daneau, préfère discuter avec ses pairs avant de commenter sur la place publique.

Bleu Massawippi souhaite des actions rapides et concrètes. «Nous ne pouvons attendre jusqu’en janvier, surtout que la saison de la pêche débutera dans seulement cinq mois», prévient la directrice générale Michèle Gérin.

Elle hésite aussi à partager publiquement les résultats des recherches, préférant que les élus municipaux en discutent d’abord entre eux. Elle spécifie néanmoins que les moules zébrées ont surtout été repérées dans les secteurs de North Hatley et sur la rive Est du Canton de Hatley.

«Les plongeurs ont trouvé des moules sur la prise d’eau des municipalités de North Hatley et du Canton de Hatley, ajoute Mme Gérin. Il s’agit d’une mauvaise nouvelle, car ces moules ont la capacité de bloquer ces conduites si rien n’est fait.»

Bleu Massawippi veut aussi éviter que le lac devienne une passoire. L’organisme cite l’exemple d’un bateau descendu à Sainte-Catherine-de-Hatley et qui a sillonné le lac Massawippi malgré l’affichage et sans être lavé, samedi dernier.

Ce plaisancier a contrevenu aux règlements, car mettre à l’eau une embarcation est complètement interdit depuis le 12 novembre dernier. «On a des règlements et des amendes, mais on n’a pas de patrouilleur», déplore la directrice de Bleu Massawippi.

Dans son Infolettre publiée le week-end dernier, Bleu Massawippi insistait sur l’avis d’experts qui «posent comme condition préalable que l’accès au lac soit désormais sécuritaire et entièrement hermétique à la moule zébrée».

Une campagne de financement a aussi été mise en branle. Elle semble obtenir du succès, mais quelques généreux donateurs réclament des engagements avant de contribuer.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires