Christian Vachon cause une surprise à Lac-Mégantic

Par Patrick Trudeau
Christian Vachon cause une surprise à Lac-Mégantic
L'année complètement folle de Christian Vachon s'est poursuivie avec une surprenante deuxième place au Triathlon extrême Canada Man/Woman de Mégantic. (Photo : gracieuseté - Marco Bergeron)

TRIATHLON. Le Magogois Christian Vachon a causé une certaine surprise en prenant le deuxième rang du Triathlon extrême Canada Man/Woman présenté dimanche dernier dans la région de Mégantic.

Vachon a croisé le fil d’arrivée de cette épreuve particulièrement éreintante après 11 h 10 d’efforts, n’étant devancé que par le Victoriavillois Sylvain Lafrance, nouveau champion en titre de l’événement.

Moins aguerri que ses adversaires en natation, le médaillé d’argent a mis à profit ses qualités de coureur pour se tailler une place sur le podium, alors que la dernière portion de l’événement (course de 42 km) se terminait au sommet du mont Mégantic. «Je ne suis pas un bon nageur et j’ai même avalé quelques tasses d’eau ce matin (dimanche). J’avais hâte d’arriver dans la dernière portion, parce que c’est là ma force», a indiqué celui qui pouvait compter sur sa copine Rozy et sur le député Gilles Bélanger dans son équipe de soutien.

«La dernière année a été vraiment difficile, avec le décès de ma mère et ma blessure au GBC (compétition cycliste). Je suis très surpris d’être deuxième. Mais, je viens surtout de vivre un week-end incroyable et c’est ce que je vais retenir de mon expérience», a-t-il ajouté.

Chez les femmes, la Sherbrookoise Florence Lavoie-Deraspe (11 h 37) a mis fin aux espoirs de Lyne Bessette (11 h 53) de décrocher un troisième triomphe à cette compétition. Tout comme en 2019, l’ex-députée de Brome-Missisquoi a dû se «contenter» de la deuxième place.

Le vétéran Roger Girard, une sommité des courses d’endurance, a pour sa part réussi l’épreuve pour une quatrième fois en autant de présences, grâce à un temps de 15 h 36. L’athlète de 66 ans  en était à un 30e triathlon longue distance en carrière.

Outre les 42 km de course à pied, le 4e Canada Man/Woman comptait cette année 2 km de natation (dans le lac Mégantic) et 180 km de vélo à travers le parc du Mont-Mégantic.

Organisé par le groupe Endurance Aventure, l’événement fera l’objet d’une production télévisuelle qui sera diffusée à travers le monde. Jusqu’à maintenant, les trois premières éditions ont entraîné des cotes d’écoute totalisant plus d’un milliard de téléspectateurs/vues dans quelque 150 pays.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires