Magog: une exposition permanente occupera la grande salle vitrée du CIM

Par Pierre-Olivier Girard
Magog: une exposition permanente occupera la grande salle vitrée du CIM
(Photo : Le Reflet du Lac - Archives/Dany Jacques)

MAGOG. Le centre d’interprétation du Marais (CIM) entreprendra une transformation majeure au cours des prochains mois. La grande salle vitrée située au premier étage sera transformée en salle d’exposition permanente pour accueillir la collection «de Plumes et de Bois: espèces menacées du Québec».

Cette série de 21 sculptures d’oiseaux, ayant nécessité plus de 20 000 heures de travail à l’artiste Louis St-Cyr, avait été exposée dans un local adjacent au cours des dernières années. Toutefois, ce sera la première fois que l’ensemble des pièces, qui appartiennent à l’homme d’affaires Paul Desmarais et sa femme Hélène, seront mises en valeur au même endroit.

Pour la directrice générale de LAMRAC, Laura Dénommée-Patriganni, ce geste s’inscrit parfaitement dans la mission même de l’organisme, voué à l’éducation et la protection de l’environnement. «Avec la grande fenestration qu’offre cette salle, nous allons mettre en place une exposition au concept vraiment novateur. On ne peut tout révéler pour le moment, mais ce projet va assurément transformer les lieux et attirer davantage de visiteurs qui vivront une expérience plus complète», soutient Mme Dénommée-Patriganni, qui s’attend à une inauguration vers la fin de l’automne.

En ce qui concerne les pertes de revenus découlant de la location de cette salle, la directrice générale soutient que cette vocation «muséale» permettra à l’organisme d’obtenir de nouvelles subventions. De plus, une autre salle au sous-sol demeure disponible pour des événements corporatifs ou privés.

«Le fait que nous n’ayons obtenu aucun revenu de location depuis un an et demi, en raison de la pandémie, nous a amené à réfléchir sur notre modèle. On cherche toujours à diversifier nos stratégies de financement, tout en respectant notre rôle premier qui n’est pas celui d’une entreprise privée», rappelle-t-elle.

LAMRAC est déjà l’œuvre pour préparer une programmation spéciale pour 2022, à l’occasion de son 25e anniversaire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires