Sirop d’érable : une année de production record en 2020

Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local
Sirop d’érable : une année de production record en 2020
(Photo : Archives)

ALIMENTATION. Avec plus de 7,9 millions d’entailles qui ont généré 89,8 millions $ en Estrie, l’industrie acéricole au sud du Québec est en pleine ébullition. Seulement pour l’Estrie, plus de 800 entreprises acéricoles ont participé à la production.

Pour l’ensemble du Québec, en 2020, les conditions météorologiques favorables ont permis la production de 175 millions de livres de sirop d’érable. Au total, les entreprises acéricoles québécoises assument 73% de la production mondiale. De plus, l’industrie a connu une hausse de 14% des ventes et de 22% des exportations par rapport à 2019.

Selon les Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ) ce portrait économique met la table pour 2021. «En 10 ans, nos ventes annuelles de sirop d’érable ont plus que doublé, passant de 68,2 millions de livres en 2011 à plus de 144 millions en 2020. Nous sommes fiers de voir que la vision et la volonté des PPAQ contribuent à l’essor de notre industrie», souligne Simon Trépanier, directeur général des PPAQ.

«Dans les érablières, nos producteurs et productrices travaillent déjà depuis le début de l’hiver pour entailler leurs érables. En tout, ce sont près de 50 millions d’entailles qui ont été réalisées par les hommes, femmes et familles qui composent nos 7400 entreprises acéricoles du Québec. Nous sommes fin prêts pour la saison 2021 et nous souhaitons que la récolte soit généreuse!», ajoute Serge Beaulieu, président de l’organisation qui regroupe 11 300 producteurs et 7 400 entreprises acéricoles.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires