La Fondation Constance-Langlois lance sa campagne de financement majeur

Par Dany Jacques
La Fondation Constance-Langlois lance sa campagne de financement majeur
Steve Barnes Houle et Frédéric Bouthot sont deux membres et usagers des Fantastiques de Magog. (Photo : gracieuseté)

SOCIÉTÉ. La Fondation Constance-Langlois sollicite l’aide du public pour réaménager son centre d’activité de jour pour adulte vivant avec une déficience intellectuelle.

L’objectif de cette campagne de financement consiste à récolter 300 000 $. Intitulée «Les 12 travaux Fantastiques», elle permettra de mettre aux normes et d’agrandir par l’intérieur le bâtiment construit en 1990. Les travaux sont prévus pour l’été 2021.

Selon la directrice générale des Fantastiques, Caroline De Francesco, ces travaux permettront de répondre aux besoins croissants et diversifiés de la clientèle. Le nombre de participants par jour passera de 26 à 42. La liste d’attente comptera moins de noms.

«La facture dépasse largement la capacité financière de la Fondation, spécifie-t-elle. C’est pour cette raison qu’on fait appel à la générosité de la communauté et des grands donateurs d’ici la fin de l’été.»

Pour le président de la Fondation, Gilles Bédard, il s’agit d’une occasion pour offrir à la clientèle du centre de jour un espace répondant aux nouvelles normes de sécurité.

Outre le tournoi de golf, il s’agit d’une première campagne de financement de ce genre pour la Fondation Constance-Langlois. C’est cet organisme qui héberge Les Fantastiques de Magog depuis sa construction au 1515, rue Principale Est.

Cette fondation existe depuis plus de 30 ans. Elle a été mise sur pied pour soutenir la mission des Fantastiques. Elle lui fournit, notamment, un local dédié aux besoins des utilisateurs. Elle organise des activités de financement pour entretenir les bâtiments et à financer les services.

Cinq décennies d’engagement

Les Fantastiques existent depuis bientôt 50 ans. Ce regroupement offre des activités de loisirs qui visent l’amélioration des conditions de vie de personnes vivant avec une déficience intellectuelle et/ou un trouble du spectre de l’autisme.

«Notre mission est importante, car il n’existe parfois aucune autre place pour notre clientèle de 21 ans et plus», fait savoir Mme De Francesco.

100 000 $ ont déjà été amassés. La Caisse Desjardins du Lac-Memphrémagog a contribué à ce bon départ en signant un partenariat avec la Fondation. Le montant de sa contribution n’a pas été dévoilé publiquement.

Par ailleurs, cette campagne de financement n’a aucun lien avec la terrasse récemment aménagée à l’extérieur. La Fondation avait précédemment remporté un concours provincial lui permettant de réaliser ce projet d’envergure. Ce projet est estimé à 250 000 $ et n’a rien coûté à l’organisme.

Pour faire un don.

La directrice générale des Fantastiques, Caroline De Francesco, et le président de la Fondation Constance-Langlois, Gilles Bédard, tiennent à souligner publiquement la généreuse contribution de Desjardins, représentée ici par le dg de la succursale de Memphrémagog, Patrick Gravel.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires