Verdir l’Espace Saint-Luc grâce à une subvention de 661 000 $

Par Dany Jacques
Verdir l’Espace Saint-Luc grâce à une subvention de 661 000 $
L’Espace Saint-Luc à revitaliser couvre une superficie équivalente à quatre terrains de football. (Photo : gracieuseté – Marco Bergeron)

ESPACE VERT. Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 661 000 $ à la Ville de Magog pour aménager un parc et un vaste espace de fraîcheur de deux hectares derrière l’ancien garage municipal de la rue Saint-Luc.

Cette somme provient du programme Climat municipalité, car les élus souhaitent lutter contre de multiples îlots de chaleur dans un secteur urbanisé et plus vulnérable aux aléas climatiques.

«Abondamment verdi et propice à des activités de jardinages communautaires, le nouveau parc deviendra également un espace tampon pour la régulation des eaux de ruissellement et permettra la réintroduction de la biodiversité en milieu urbain», explique le député Gilles Bélanger.

S’ajoute la plantation de 150 arbres, arbustes, plantes vivaces et de gazon, l’installation de mobilier urbain et l’ajout de bacs de culture. Des ateliers éducatifs et des activités d’insertion sociale par le biais du jardinage sont également planifiés pour animer l’endroit ayant une superficie équivalente à quatre terrains de football.

Cette subvention de 661 000 $ paiera une bonne partie de la facture totale estimée à 883 000 $.

Une vision pour l’Espace Saint-Luc

La Ville invite la population à participer à une séance d’idéation pour peaufiner ce projet et trouver les meilleures idées pour revitaliser cet endroit, qui abritait précédemment l’écocentre et les travaux publics.

«Nous avons une belle opportunité pour mettre en action le plan d’adaptation aux changements climatiques adopté par la Ville en transformant cet îlot de chaleur en un espace vert, tout en redonnant un peu d’amour à ce secteur», affirme la mairesse Vicki-May Hamm.

Afin de mettre sur pied un projet à l’image des citoyens de tout âge, deux autres consultations publiques sont prévues, soit une auprès des aînés qui résident à proximité du site et une autre auprès des jeunes.

Rappelons que les travaux de décontamination de cet espace a coûté près de 5 M$. Une facture qui a été subventionnée par Québec à la hauteur de 2,8 M$.

En parallèle, l’équipe des Parcs et espaces verts travaillera sur la revitalisation du parc Maurice-Théroux, adjacent au site de l’Espace Saint-Luc.

Cette consultation publique virtuelle se déroulera sur la plateforme Zoom, le mardi 23 février, 19 h. Les personnes intéressées à y participer doivent s’inscrire avant le vendredi 19 février, 17 h, en ligne au ville.magog.qc.ca/atelier-ideation-espace-saint-luc ou par téléphone au 819 843-3333, poste 336.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Daniel Faucher
Daniel Faucher
2 mois

« le nouveau parc deviendra également un espace tampon pour la régulation des eaux de ruissellement »
Belle intention. Mais y a-t-il un problème d’inondation périodique dans ce secteur? Que je sache: non. Pourquoi alors invoquer cet argument?
Par contre, à quelques centaines de mètres de là, la Ville veut construire un aréna à deux glaces dans le boisé de l’école La Ruche, boisé qui, justement, joue le rôle de « tampon pour la régulation des eaux de ruissellement ». Quel illogisme physique et quel illogisme environnemental! Prôner la vertu sur la rue St-Luc et faire tout le contraire en abattant 16 000 mètres carrés de boisé à La Ruche alors que le nouvel aréna pourrait être construit à côté de l’aréna actuel de la rue St-Alphonse, sur un terrain plat qui ne nécessiterait aucun déboisement.
Au pire, si jamais il était démontré qu’il manque un peu d’espace pour l’agrandissement sur le terrain de l’aréna actuel, qu’on retire le terrain de balle-molle et qu’on vienne l’installer sur le site de l’ancien écocentre, à côté du stade Théroux. Il y a suffisamment de place pour l’accueillir et il y aurait encore de la place pour un stationnement avec beaucoup d’arbres… et il resterait encore de la place pour autre chose. 

Francis
Francis
1 mois

De la belle verdure, un un beau parc avec plein de belle activité. Il pourrait y avoir un 2e skateparc, une pumptrack pour bouger, des jeux d’eaux, un espace pour faire des projections extérieur. Lorsque les arbres seront matures, dans quelques années, ce sera encore plus beau. Ce secteur en a bien besoin.