Un jeu d’évasion ouvrira ses portes à Magog

Par Pierre-Olivier Girard
Un jeu d’évasion ouvrira ses portes à Magog
Chaque salle dans laquelle seront plongés les participants est décorée selon une thématique bien précise comme celle, sur la photo, du bateau de pirates. (Photo : gracieuseté - Evazium)

DIVERTISSEMENT. La popularité des jeux d’évasion se transporte jusqu’à Magog avec l’ouverture prochaine d’un nouveau commerce qui plongera ses clients dans différents univers énigmatiques.

Comme bien des entrepreneurs, les proprios d’Evazium n’attendent que le feu vert de la Santé publique pour ouvrir les portes de leurs installations de la rue Tupper. Au départ, le lancement était prévu l’été dernier, mais la pandémie est venue contrecarrer leur plan.

«Ce retard nous a donné beaucoup plus de temps que prévu pour préparer nos salles et avancer nos scénarios, dont trois sont terminés. En terme de surface de pièce, on sera le deuxième plus grand jeu d’évasion au Québec. Certaines salles sont de 75 m², ce qui est assez grand comparativement à d’autres», explique Léo Laforêt, qui a tout construit les concepts de ses mains avec sa conjointe et des membres de sa famille.

Les jeux d’évasion consistent à «enfermer» dans une salle des participants qui doivent, en un temps limité, résoudre des énigmes pour en ressortir. Chaque salle est décorée selon une thématique bien précise. «Ce sera des univers assez familiaux, alors tout le monde pourra s’initier et s’amuser. Un des tableaux se passera toutefois dans une maison satanique abandonnée, où quelques éléments peuvent surprendre, mais rien vraiment d’effrayant», précise le créateur.

 

S’amuser en toute sécurité

Puisque le concept amène les joueurs à devoir fouiller les pièces et manipuler des objets, Evazium a tout prévu pour opérer dans le respect des consignes sanitaires. Un système de vaporisateurs à grande surface sera notamment utilisé pour désinfecter les salles après chaque utilisation.

Au total, une dizaine d’employés pourrait être engagé au cours de la prochaine année.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires