La MRC et Québec offrent une autre tranche de 700 000 $ aux commerces de proximité

Par Dany Jacques
La MRC et Québec offrent une autre tranche de 700 000 $ aux commerces de proximité
Le directeur du développement économique de la MRC de Memphrémagog, Stephen Cabana. (Photo : gracieuseté)

AFFAIRES. Les commerces de proximité de la MRC de Memphrémagog, qui sont fermés depuis le 8 janvier dernier, pourront recevoir une aide financière supplémentaire pour les épauler pendant le plus récent confinement.

L’enveloppe de 700 000 $ se traduira par des prêts non remboursables à 80% pour les frais fixes comme les coûts d’électricité et d’assurances. Ces boutiques de souliers et de vêtements, par exemple, seront notamment éligibles à une somme maximale de 15 000 $ par mois.

Cette contribution provient du ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec. Elle devrait supporter entre 70 et 100 commerçants.

Elle s’ajoute au Fonds local d’investissement, qui a déjà remis une somme de 2,3 M$ depuis mai dernier à une soixantaine d’entreprises de la région. Usines, bureaux professionnels et restaurants figurent parmi ces bénéficiaires. La moitié de ces 2,3 M$ sont des prêts non remboursables.

Le directeur du développement économique de la MRC de Memphrémagog, Stephen Cabana, est bien fier de ces 3 M$ qui seront remis au total via son entité administrative. «On se compare avantageusement aux régions voisines en termes d’aide financière, même avec des secteurs plus populeux», mentionne-t-il.

M. Cabana invite les entreprises intéressées à se manifester rapidement. Un processus accéléré et simplifié a été créé pour les demandes de moins de 10 000 $ (5000 $ par mois).

«Ces sommes seront très utiles, surtout à ceux qui doivent concurrencer des géants comme Amazon, observe-t-il. Cette aide arrive à point, car il est important de conserver ces commerces de proximité. Ils font partie du tissu social et commercial.»

Des aides totalisant 5 M$ dans Memphrémagog

Outre les 3 M$ de Québec via la MRC, s’ajoutent des prêts totalisant 2 M$ en provenance d’Ottawa et du Centre d’aide aux entreprises (CAE) de Memphrémagog pour aider les entrepreneurs de toutes les sphères d’activités à traverser la pandémie.

La majorité des fonds fédéraux auront bientôt épaulé une soixantaine d’entreprises avec des prêts de 40 000 $ au maximum, dont 25% de cette somme pourrait rester dans la poche des entrepreneurs.

Le CAE a aussi distribué 250 000 $ pour supporter le virage numérique de 87 entreprises. Ces prêts sont non-remboursables.

Témoignages de trois commerçants.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Pandémie et aide financière: des commerçants tiennent le coup - Le Reflet du Lac
10 mois

[…] copropriétaires ont également sollicité la MRC pour le tout nouveau programme d’aide (voir autre article). Ils recevront 10 000 $ par mois pour payer leurs frais fixes. Un prêt non remboursable à […]