Rétro 2020: le meilleur était peut-être à venir pour les Cantonniers

Par Patrick Trudeau
Rétro 2020: le meilleur était peut-être à venir pour les Cantonniers
Les Cantonniers ont fait vivre de beaux moments à leurs partisans, avant d'être stoppés par la pandémie. (Photo : Le Reflet du Lac – Archives/Patrick Trudeau)

RÉTRO.  À l’instar des autres organisations sportives, les Cantonniers de Magog ont connu une fin de parcours abrupte en 2020, en raison de la pandémie. Le plus triste dans leur cas, c’est que tous les espoirs étaient permis.

Champions du calendrier régulier pour la deuxième fois en trois ans, les protégés de Félix Potvin étaient aussi à la recherche d’un troisième titre consécutif en séries.

Et les choses roulaient rondement puisque les Magogois avaient remporté leurs cinq premières joutes éliminatoires, et n’étaient plus qu’à deux victoires de la demi-finale lorsque le ciel est tombé sur la tête de tout le milieu sportif.

Avec un alignement moins flamboyant que les saisons précédentes, les Cantonniers avaient tout de même trouvé le moyen d’amasser 98 points ainsi que 33 victoires en 42 rencontres.

Comble de malheur, cette fin crève-cœur est survenue alors que la Coupe Telus devait être disputée à Saint-Hyacinthe, à moins d’une heure de Magog.

Sur le plan individuel, le vétéran Zackary Michaud a été le meilleur pointeur des Cantonniers (46 pts) au cours de la dernière saison, mais aussi le plus pénalisé (44 min.). Le gardien Mathis Dorcal-Madore s’est aussi signalé avec la meilleure moyenne de buts alloués (1,57), le plus grand nombre de blanchissages (4) et le deuxième plus haut total de victoires (18) parmi tous les gardiens du circuit Lévesque.

Ajoutons que Félix Potvin a mis la main sur le titre d’entraîneur de l’année dans la Ligue midget AAA, et ce, pour une deuxième fois en trois ans.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires