Magog: des arbres plantés en l’honneur d’employés municipaux

Par Pierre-Olivier Girard
Magog: des arbres plantés en l’honneur d’employés municipaux
Des arbres du centre-ville ont été nommés en l'honneur des pompiers de Magog, en lien avec leur combat contre l'incendie historique d'octobre 2018. On aperçoit ici le chef aux opérations, Bruno Giroux, qui a immortalisé ce moment en compagnie de sa petite-fille Ély-Jade. (Photo : gracieuseté)

RECONNAISSANCE. Le centre-ville continue de s’embellir alors que la Ville de Magog a ajouté récemment de la verdure tout au long de la Principale. Elle s’est même permis un petit clin d’œil en «dédicaçant» chaque arbre en l’honneur d’un de ses employés.

Cette marque de reconnaissance fait partie d’une pratique mise en place depuis déjà quelques années. Comme l’explique la directrice des communications et des technologies de l’information, Claudia Fortin, l’idée est de reconnaître le travail des employés municipaux ayant dix années et plus d’ancienneté.

«C’est une idée qui découle de notre plan d’action des valeurs organisationnelles. Depuis 2015, nous plantons en moyenne 15 nouveaux arbres annuellement, qui sont accompagnés d’une petite plaque de reconnaissance. Mais seulement cette année, nous en avons planté 68 en raison des travaux du centre-ville», explique Mme Fortin.

L’occasion était donc belle pour réserver les espaces verts du centre-ville aux pompiers du Service de sécurité incendie de Magog, en l’honneur de leur combat face à l’incendie historique du 16 octobre 2018. Lors de cette journée sombre, les sapeurs ont affronté un brasier d’une intensité sans égale, qui a détruit quatre bâtiments commerciaux et résidentiels.  Et c’est sans oublier le tragique accident qui a failli coûter la vie à un pompier de Sherbrooke, qui a chuté du toit d’un bâtiment.

«Pour nous, c’était une façon de leur rendre hommage. Et en général, que ce soit les pompiers ou les employés municipaux, cette petite attention est toujours bien appréciée, surtout que la mention est installée de façon permanente. Donc, c’est une reconnaissance qui perdure sur plusieurs années», conclut Claudia Fortin.

À ce jour, 130 arbres situés dans les parcs ou et terrains municipaux ont été «baptisés» en lien avec cette initiative.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
4 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
JD Thivierge
JD Thivierge
5 mois

Excellente initiative 👍

christian tanguay
christian tanguay
5 mois

J’ai le mien près du stade de balle à l’aréna

Joanne dube
Joanne dube
4 mois

Excellente idée, j’adore 😊

Gilles Hébert
Gilles Hébert
4 mois

Pui , très bien d’honorer des employés .es municipaux mais il y a 26,000 citoyens.nes à Magog , donc je propose que la ville plante 26,000 arbres pour compenser tout ce qui a été coupé au profit des constructions sans égards au développement durable .
Je crois que la mairesse et son conseil se cachent dans l’image d’une gestion municipale ecécologiques ologique