Les plages Fraser et Stukely victimes de leur succès

Par Patrick Trudeau
Les plages Fraser et Stukely victimes de leur succès
La popularité de la plage Stukely a créé un important bouchon de circulation sur la route 141, le 4 juillet dernier. (Photo : Le Reflet du Lac – Patrick Trudeau)

BAIGNADE. Il faut s’y prendre tôt si l’on veut fréquenter l’une des plages du parc national du Mont-Orford.

Au cours des derniers jours, les stationnements des populaires plages Fraser et Stukely affichaient complet dès le début de l’après-midi, ce qui a obligé plusieurs automobilistes à rebrousser chemin.

Le 4 juillet dernier (un samedi), la pleine capacité a même été atteinte à 10 h, ce qui a notamment provoqué un important bouchon de circulation sur la route 141, à l’entrée du secteur Le Cerisier.

Il faut dire que depuis le retour des baigneurs le 20 juin dernier, la direction du parc a dû réduire sa capacité d’accueil à 50 %, afin de se conformer aux directives de la Santé publique.

On a également retiré les chaises, parasols et autres mobiliers pour respecter les mesures sanitaires.

Et détail fort important, il est nécessaire d’acheter en ligne (www.sepaq.com) son droit d’accès quotidien avant de se présenter sur place.

Malgré l’achat à l’avance, le détenteur d’un droit d’accès peut tout de même se voir refuser l’entrée, faute de place. Le cas échéant, un remboursement sera accordé.

Notez aussi qu’une tarification supplémentaire de 8,65 $ par véhicule s’applique pour le stationnement en bordure des plages.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
alain choquette
alain choquette
6 mois

victimes de leur succès?,,,,,,,,,,,,disons qui a pas grand chose d autres pour la foule population