TRIBUNE LIBRE: Ce que vous devez savoir sur le cannabis médical

Tribune libre
TRIBUNE LIBRE: Ce que vous devez savoir sur le cannabis médical

Le cannabis, plante médicinale utilisée depuis plus de 4000 ans à travers le monde, fait aujourd’hui partie de l’arsenal des médecins pour soulager leurs patients et diminuer leur consommation d’opioïdes.

«Dans ma pratique, je constate à quel point le cannabis médical améliore la qualité de vie de mes patients, en plus d’atténuer leurs symptômes avec peu ou pas d’effets secondaires.» (Dre Bosneaga)

Légalisé au Canada depuis près de 20 ans, le cannabis médical est utilisé par plus de 350 000 patients afin de soulager divers symptômes et diminuer la prise de médicaments aux effets secondaires lourds. Celui-ci est consommé sous forme d’huile, de gélules, de vaporisateurs ou de crème, dont la qualité de grade pharmaceutique, est contrôlée par Santé Canada.

Ces produits uniques ne sont pas disponibles en pharmacie ni à la SQDC (Société québécoise du cannabis pour l’usage récréatif). Ils sont commandés directement auprès des producteurs autorisés qui les livrent au domicile du patient.

Il y a peu de contre-indication au cannabis médical, s’il est encadré par un professionnel de la santé. Le cannabis peut même être utilisé en combinaison avec un traitement traditionnel, pour en permettre l’optimisation ou en minimiser les effets secondaires.

La plante possède plusieurs composantes, dont le CBD et le THC. Le THC est surtout consommé de façon récréative dû à l’effet euphorisant qu’il procure. Mais il offre également des bienfaits thérapeutiques pour la douleur, la dépression et l’insomnie.

Le CBD, quant à lui, est très populaire en médical étant donné ses effets anti-inflammatoire et anxiolytique.

D’ailleurs, le CBD est présentement à l’étude pour contrer la COVID 19.

Deux médecins de l’Université de Lethbridge, qui étudient depuis plusieurs années l’efficacité du cannabis pour différentes maladies inflammatoires tel l’arthrite rhumatoïde, le psoriasis et le côlon irritable, ont identifié une douzaine d’extraits du cannabis qui ont réduit de 70%, dans certains cas, le risque d’infection à la COVID 19.

Ils ont récemment publié un article scientifique qui, selon eux, démontre que les extraits de cannabis, riches en CBD, peuvent réduire les molécules pro-inflammatoires qui endommagent les patients atteints de la COVID 19.

Dre Andreea Bosneaga

médecin spécialiste en douleur chronique

Véronique Lettre

présidente de Nature Médic

 

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des