Magog: une promenade populaire en pleine pandémie

Par Pierre-Olivier Girard
Magog: une promenade populaire en pleine pandémie
Cette photo prise le week-end dernier, dans le parc de la Baie-de-Magog, a été largement partagée sur les médias sociaux. (Photo : tirée de Facebook – Spotted Magog)

CORONAVIRUS. Le beau temps du week-end dernier a donné droit à des images qui ont fait réagir sur les médias sociaux, dont une montrant des dizaines de personnes en train de prendre leur marche sur la promenade du parc de la Baie-de-Magog.

Dans un contexte où le gouvernement met en place une série de mesures pour favoriser la distanciation sociale, de voir autant de personnes réunies au même endroit peut porter à confusion. Il y a aussi la question du lieu puisque dans les faits, les autorités demandent à la population de demeurer chez elle dans la mesure du possible et d’éviter les espaces publics, comme les parcs.

Toutefois, il n’y avait pas à ce moment d’interdiction de fréquenter cette promenade longeant le lac Memphrémagog, tient à préciser le directeur de la Régie de police de Memphrémagog (RPM), Guy Roy. «Ce genre d’espace est suffisamment grand pour permettre aux gens de suivre la consigne du deux mètres de distance. Ce qui n’est pas le cas par exemple au Marais, notamment dans la section sur pilotis. D’où le fait que les sentiers à cet endroit sont fermés jusqu’à nouvel ordre», soutient Guy Roy.

Même si la signalisation en ce sens est très visible, selon le grand patron, bien des marcheurs en font fi et s’y aventurent quand même.

Si bien que des policiers ont dû intervenir pour s’assurer du respect des consignes, comme ce fut le cas aussi à la station de ski du Mont-Orford. «On n’est pas là pour questionner la pertinence ou non de ces mesures, mais bien de les faire respecter. On a même dû donner des contraventions envers des gens qui ont insulté un garde-parc qui ne faisait que son travail. Covid-19 ou non, ça ne se fait pas», déplore-t-il.

Au cours des derniers jours, une vingtaine de plaintes ont été faites à la RPM en lien avec des rassemblements de plusieurs personnes. Des agents de la paix sont aussi intervenus dans des commerces, dont une pharmacie, pour des troubles avec certains clients. «Mais la bonne nouvelle est que la grande majorité des gens respectent les consignes du gouvernement. Personnellement, je trouve ça très impressionnant», conclut le chef de police.

(Photo gracieuseté – Mikaël Cardinal)
Partager cet article

9
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
7 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
JohanneLouise GirouardBenjamin GauthierPatricia CloutierGIGI Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Rose-marie
Invité
Rose-marie

Vous pouvez faire comme coaticook et barrer les accès . Un moment donner faut enlever tout les places de divertissements pour que les gens comprennent

Katherine
Invité
Katherine

De la distention social le monde connais pas sa et les commerce non plus aller au Canadian tire , ou animalerie quinn sur le chemin roy ou ils vous force a enlever vos protection gant et masque, mais il y a plein de monde a l’intérieur bcp trop au metre carré,…..aucunement le metre de distance est respecter une vrai blague.

GIGI
Invité
GIGI

Ils cour apres leur mort ils sen foute si il savait comment cest difficile de passer ca ils y penserais deux fois

Benjamin Gauthier
Invité
Benjamin Gauthier

Effectivement je confirme on m’a obligé d’enlever mes gants pourtant neuf si je voulais entrer à l’annimalerie Quinn. Et chez Canadian Tire les gens entre en famille pour acheter un gallon de peinture. Incroyable.

Patricia Cloutier
Invité
Patricia Cloutier

Moi j’y ai fait mon jogging de soir quand le temps était plus moche Avec toute la place qu’il faut pour être en sécurité. En ce qui a trait aux commerces moi je souligne les nouvelles facon de faire : se laver les mains a l’entrée d’une épicerie , attendre a distance. Il faut oser dire à quelqu’un de reculer! Et oui, l’éducation c’est de la répétition et des petits comme des grands qui ne respectent pas toujours les consignes !…

Benjamin Gauthier
Invité
Benjamin Gauthier

Méfiez vous des crachats à terre, j’ai pas eu le choix de sortir hier et j’ai du mettre du gaz au nouveau Ultramar et imaginez vous donc qui a encore des personnes qui crache à terre. Faut tu être inconscient ou épais aucune idées mais je vous le dis et répète RESTER CHEZ VOUS SI IL NY À PAS D’URGENCE, car plusieurs sont des grenades dégoupillés. Bonne chance à tous.

trackback

[…] Rappelons qu’au cours des dernières semaines, des policiers sont intervenus dans des lieux publics, comme le Mont-Orford, puisque des gens défiaient les fermetures en vigueur (voir autre texte). […]

Louise Girouard
Invité
Louise Girouard

Ce n’est pas un rassemblement, ce sont des gens qui profitent tranquillement de la nature , en couple ou seuls. Il ne faut tout de même exagérer. Je crois qu’il ne reste que si peu de plaisir dans cette pandémie que le bonheur simple de respirer l’air pure ne devrait être interdite. La consigne et « règle » il semble n’est « pas de rassemblement » ce qui est tout à fait respecter dans ce contexte. Merci!

Johanne
Invité
Johanne

C’est triste de voir le comportement des individus. Ils ne sont pas conscients de la situation que nous (les habitants de la terre)
Vivons.
Il faut que ça arrête…