Aucune voie cyclable dans le nouveau centre-ville: Magog tranche en faveur des stationnements

Par Pierre-Olivier Girard
Aucune voie cyclable dans le nouveau centre-ville: Magog tranche en faveur des stationnements
Malgré quelques améliorations pour mieux les accueillir, le nouveau centre-ville de Magog n'aura pas de voie réservée pour les cyclistes. (Photo : Le Reflet du Lac – Pierre-Olivier Girard)

COHABITATION. Malgré un investissement de plusieurs millions de dollars, le nouveau centre-ville de Magog sera aménagé sans espace réservé pour les cyclistes. Une idée qui a été écartée par les élus, puisqu’elle nécessitait inévitablement le retrait de plusieurs cases de stationnement.

C’est du moins ce qu’avance la présidente du comité de revitalisation, Nathalie Pelletier, qui pratique elle-même le vélo sur route. Elle explique que la configuration de la rue actuelle limitait les options pour ajouter une piste multifonctionnelle.

En ce sens, le seul moyen pour y arriver était de retirer les stationnements sur un côté de la rue Principale, entre Merry et Sherbrooke. Ce seul scénario possible a aussi été confirmé par des spécialistes de Vélo Québec, qui ont été consultés dans ce dossier.

«Il y a eu une levée de boucliers lorsqu’il a été question de retirer du stationnement au parc des Braves, se souvient la conseillère municipale. Dans ce contexte, la Municipalité n’avait aucune raison de rouvrir ce débat. On aurait bien aimé trouver une solution magique, mais malheureusement, elle n’existe pas.»

 

Au moins des améliorations

Malgré tout, les cyclistes qui visiteront le nouveau centre-ville constateront quelques améliorations à leur attention. D’une part, davantage de bollards – pour un total de 22 – seront installés le long de la rue pour stationner sa bicyclette. D’autre part, un dalot pour vélo sera aménagé le long du passage piétonnier menant vers le stationnement du Bras-de-rivière (voisin du Chich Taouk).

«La configuration de la rue a été pensée pour inciter les automobilistes à ralentir leur vitesse», rappelle également Nathalie Pelletier.

«Je pense que ce sera plus sécuritaire pour les cyclistes qui voudront y aller. Pour ceux qui sont moins à l’aise, il sera toujours possible de se rendre au centre-ville en marchant à côté de son vélo. Il n’y aucune raison d’éviter le secteur», assure-t-elle.

 

Un centre-ville à 30 km/h

Au-delà des aménagements pour inciter les usagers à lever le pied, la Ville de Magog réduira la limite de vitesse au centre-ville de 50 km/h à 30 km/h. Un changement qui devrait se faire dès ce printemps, selon Nathalie Pelletier. «Tous les facteurs sont réunis pour que ce changement soit justifié, comme la largeur de la rue et toutes les activités qui s’y trouvent. D’autant plus que la circulation se fait déjà, bien souvent, à très basse vitesse.», conclut la politicienne.

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Mart Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Mart
Invité
Mart

Nous aurions bien besoin de cette mairesse à Montréal…