Une soirée de football scolaire comme à la belle époque

Par Patrick Trudeau
Une soirée de football scolaire comme à la belle époque
Les Carnicas benjamins ont enregistré un blanchissage de 27-0 face à la Montée-Saint-François (Photo : Le Reflet du Lac - Patrick Trudeau)

LA RUCHE. Il y avait une odeur de nostalgie lors du match de football des Carnicas benjamins, vendredi dernier au terrain synthétique de l’école secondaire de La Ruche.

Le quart Alexandre Hamel-Petit et le porteur de ballon Antoine Lecours faisaient partie de l’équipe de 2008, qui a atteint la finale du Bol d’Or. (Photo Le Reflet du Lac – Patrick Trudeau)

Une victoire de l’équipe locale, une belle foule, un tailgate party et la présence de plusieurs anciens joueurs ont permis de rappeler que le football a déjà connu des heures de gloire à Magog.

Particulièrement en 2008, alors que les Carnicas juvéniles avaient disputé la finale provinciale du Bol d’Or, au Coulter Field de Lennoxville.

Drôle de hasard, c’est l’entraîneur-chef de l’époque, Sébastien Hénault, qui tente de relancer ce sport à La Ruche avec l’aide d’anciens collègues entraîneurs.

Et leur projet semble bien parti, puisque leur brigade de benjamins (sec. 1 et 2) se tire plutôt bien d’affaire avec une fiche de deux victoires et une défaite.

Lors du match du «Homecoming», devant les anciens et plus de 150 spectateurs, ils ont eu raison de la Montée-Saint-François au compte de 27-0.

L’ancien botteur universitaire Mathieu Paquette et le conseiller municipal Samuel Côté ont été coéquipiers il y a une quinzaine d’années à La Ruche.(Photo Le Reflet du Lac – Patrick Trudeau)

Laurent Hénault, Yohan Penasse et Hugo Boutin ont fait une bonne partie du travail à l’offensive, alors que la défensive n’a donné que des miettes aux visiteurs.

Les Carnicas benjamins disputeront leur dernière joute du calendrier régulier le 20 octobre à Sherbrooke, face aux Patriotes de l’école internationale du Phare.

Plusieurs invités de marque étaient présents pour le botté d’envoi protocolaire, dont l’entraîneur-chef Sébastien Hénault et le député d’Orford Gilles Bélanger, 1er et 2e à partir de la gauche.(Photo Le Reflet du Lac – Patrick Trudeau)
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires