Dominion Textile à Magog: un film datant de 66 ans refait surface

Par Dany Jacques
Dominion Textile à Magog: un film datant de 66 ans refait surface
La rivière Magog et la Dominion Textile en 1934. (Photo : La rivière Magog et la Dominion Textile en 1934.)

TEXTILE. La projection d’un film tourné dans l’ancienne Dominion Textile en 1953 a fait revivre de lointains souvenirs à quelques anciens employés, samedi dernier.

Le Collectif du Quartier des Tisserands profitait des Journées de la culture pour présenter «Le coton fabriqué au Canada». Il s’agit d’une trouvaille dénichée à la Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Au moment du tournage, ils étaient 2000 à l’emploi de cette compagnie, ce qui représentait à l’époque 1 Magogois sur 7.

L’usine magogoise avait été sélectionnée pour ce documentaire, car elle a été la première au Canada à transformer à 100 % la matière de base (coton) en un produit fini (drap et taie d’oreiller).

En plus de ce film, le Collectif a fait le bilan de ses activités depuis un an, présenté des témoignages d’anciens employés et offert une conférence de l’historien Serge Gaudreau, portant sur les beaux jours de la Dominion Textile.

Un membre de cette organisation, Daniel Faucher, a déploré le faible suivi de la Ville de Magog dans la revitalisation de ce complexe industriel jugé historique par le Collectif. «Nous sommes toujours en attente d’une citation patrimoniale locale, ce qui paverait la voie à une classification provinciale», mentionne-t-il.

Faucher informe qu’une représentante de Parcs Canada a récemment visité l’extérieur de l’ex-Dominion Textile, en raison de son intérêt patrimonial et historique. Ce complexe a d’ailleurs été désigné «Lieu historique national» en 1989, car il a été l’unique usine du 19e siècle au Canada à faire de la filature, du tissage, du blanchiment et de l’impression sous le même toit.

L’installation d’une plaque commémorative serait dans les plans de Parcs Canada au début 2020.

Compte tenu l’envergure du dossier, le Collectif aurait apprécié la présence d’un représentant municipal lors de la rencontre de samedi dernier.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des