Élections fédérales 2019: la qualité de l’eau potable au cœur de la campagne bloquiste

Par Dany Jacques
Élections fédérales 2019: la qualité de l’eau potable au cœur de la campagne bloquiste
Monique Allard a travaillé 33 ans à la Société canadienne des postes avant de se lancer en politique active sous la bannière du Bloc québécois. (Photo : Le Reflet du Lac - Dany Jacques)

POLITIQUE. La candidate du Bloc québécois dans Brome-Missisquoi, Monique Allard, s’engage à donner plus de muscle aux normes et lois entourant la protection de l’eau potable.

L’agrandissement du dépotoir de Coventry, au Vermont, préoccupe celle qui effectue sa première tentative en politique active. Elle propose de déposer un projet de loi, si elle est élue, pour assurer la qualité de cette ressource qui alimente plus de 150 000 personnes en Estrie.

Elle comprend que la frontière entre le Québec et le Vermont complique la gestion de ce dossier, mais insiste pour dire que les demandes du Québec sont fondées sur le plan de l’environnement. «Il est temps d’agir afin de rendre les pollueurs récidivistes plus responsables», lance Mme Allard.

Aux yeux de la candidate bloquiste, cette loi permettra de mettre en demeure les pollueurs, tout en leur imposant des amendes et des délais de correction. «Ces amendes seront distribuées conjointement aux pollueurs, aux états ou provinces, précise-t-elle. Le coût sera proportionnel à la quantité d’eau polluée. Cette loi permettra de ne plus recevoir de l’eau polluée par des aménagements de l’autre côté de la frontière.»

Lancement de campagne

Mme Allard effectuait son lancement de campagne pour tout le comté dans son local magogois, le 25 septembre dernier. Elle prévient les autres partis politiques que le Bloc n’est pas mort, surtout avec son chef Yves-François Blanchet.

Elle rappelle que la région de Magog représente un bel endroit pour accumuler des votes, tandis que le comté de Brome-Missisquoi a été représenté par deux députés bloquistes par le passé, soit Gaston Péloquin (1993-1994) et Christian Ouellet (2006-2011).

La sécurité ferroviaire ainsi que la situation économique précaire des aînés et des démunis sont les autres dossiers qu’elle entend défendre en campagne électorale.

 

Partager cet article

1
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Pierre Dépôt Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Pierre Dépôt
Invité

Le Bloc Québécois n’a pas juridiction aux États-Unis pour Coventry au Vermont. Quel engagement insensé. La province de Québec est l’une des dernières provinces canadiennes à protéger ses sources d’eau potable, après le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse et l’Ontario puis le Bloc donne des leçons aux voisins.