Magog: la navette urbaine fait son bout de chemin

Par Pierre-Olivier Girard
Magog: la navette urbaine fait son bout de chemin
Plusieurs fois par jour, la navette urbaine de 21 places fait le lien entre le stationnement du Moulin et le Parc des Braves. (Photo : Le Reflet du Lac - Pierre-Olivier Girard)

TRANSPORT. En fonction depuis le début de travaux au centre-ville, la navette urbaine a connu ses journée les plus achalandées en août, ayant reçu à bord près de 200 personnes en une seule journée.

Cette popularité coïncidait avec la tenue du «beach party» sur la rue Principale Ouest, qui a accueilli quelques centaines de visiteurs. Malgré tout, la Ville de Magog se dit satisfaite de l’utilisation de ce service gratuit, qui fait la liaison entre le stationnement du Moulin et le parc des Braves.

«En semaine, il y a une vingtaine de personnes en moyenne qui l’utilisent par jour. Il y en a toujours un peu plus le week-end», soutient la conseillère en communication pour les travaux de revitalisation, Bianca de La Fontaine.

«Est-ce que cet achalandage correspond à nos attentes? Je dirais que oui, car notre but n’était pas de remplir l’autobus à chaque passage, mais bien d’offrir une alternative pour se rendre plus facilement au centre-ville. Ce service est un peu utilisé tout le temps et c’est ce que nous souhaitions», assure-t-elle.

Bianca de La Fontaine rappelle qu’au départ, l’idée d’une navette avait été proposée par les commerçants, qui craignaient les impacts d’un manque de stationnement. Ainsi, avec ce service, la Municipalité assure en tout temps un endroit facile où se garer. Ce stationnement public est même gratuit pour les citoyens, tout comme ceux qui optent pour la navette, à condition de stationner son véhicule aux endroits indiqués.

«Pour le moment, il n’est pas prévu de changer d’itinéraire ou d’ajouter des points d’embarquement. Au contraire, l’un des commentaires qui revient souvent est que les passagers apprécient que le service soit rapide et direct. En passant par les rues Olive, Macdonald et des Pins, on évite d’ailleurs d’être pris dans le trafics», conclut la responsable.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des