Julien Lacroix prêt à lâcher son fou au Vieux Clocher

Par Pierre-Olivier Girard
Julien Lacroix prêt à lâcher son fou au Vieux Clocher
Julien Lacroix entend s'amuser autant que son public lorsqu'il passera une semaine complète au Vieux Clocher de Magog, en août prochain. (Photo : gracieuseté)

HUMOUR. Après un arrêt d’un soir le 23 juillet dernier, Julien Lacroix s’appropriera le Vieux Clocher de Magog pour une semaine en août prochain, afin de présenter la version finale de son premier «one man show».

Le jeune humoriste aura déjà des dizaines de représentations derrière la cravate lorsqu’il s’arrêtera dans la salle mythique de la rue Merry, du 27 au 31 août. D’ailleurs, le principal intéressé assure que ceux qui l’ont vu au cours de la dernière année remarqueront que le produit s’est amélioré avec le temps.

«On est ailleurs si je compare à mes premiers spectacles de rodage. Il y a de nouveaux numéros, d’autres qui ont été enlevés et simplement dans la fluidité du spectacle, c’est vraiment meilleur. Sans compter qu’il y a maintenant de la vidéo qui m’accompagne sur scène», soutient Julien Lacroix.

Ce dernier raconte qu’il se fait toujours un plaisir de surprendre ceux qui le connaissent peu ou pas du tout. «Beaucoup de personnes m’associent à mes vidéos sur le web ou encore par le film «Mon ami Walid», constate-t-il.

«À l’inverse, peu de gens m’ont déjà vu faire du «stand-up» et pourtant, c’est l’affaire dans laquelle je me débrouille le mieux. Jusqu’à présent, les gens sont agréablement surpris, surtout les parents qui viennent pour leurs ados», lance l’humoriste.

Évidemment, le personnage à la fois idiot et attachant, avec lequel Julien Lacroix a séduit son public, l’accompagne de nouveau sur les planches.

Toutefois, son langage vulgaire a été adapté pour être accessible à un public de 13 ans et plus. «Le rodage de mon spectacle a permis d’équilibrer le cru, l’absurde et le pertinent. Maintenant, je pense vraiment que le dosage est bien calibré», ajoute celui qui a gagné un Olivier dans la catégorie «Meilleur numéro de l’année».

Ayant fait ses armes dans le milieu de l’improvisation, l’humoriste a bien hâte de s’amuser avec le public magogois, reconnu pour sa générosité, mais aussi parfois pour le manque de gêne de certains spectateurs, qui s’en permettent un peu trop. «C’est exactement le genre de salle qui me fait triper, assure-t-il. Il y a de l’électricité dans l’air, les gens ont un verre dans le nez et tout le monde est là pour s’amuser. Même moi, je vais me sentir presque en vacances, car j’ai loué un chalet dans le coin avec des amis. Ça va vraiment être une belle semaine!»

Pour se procurer des billets: vieuxclocher.com ou 819 847-0470.

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des