Chirurgie dentaire : qu’est-ce que la résection apicale?

Chirurgie dentaire : qu’est-ce que la résection apicale?

Il est important de garder ses dents naturelles le plus longtemps possible, car elles nous permettent, entre autres, de bien se nourrir et de sourire avec assurance. Elles contribuent également à garder son système digestif en santé, grâce à une bonne mastication des aliments. De plus, la salive provoquée par la mastication nettoie la bouche et réduit les aliments qui se logent profondément entre les dents, pouvant causer une importante accumulation de tartre, ce qui contribue à des maladies de gencives qui mènent à la chute éventuelle de ses dents.

Bien qu’une visite chez le dentistepuisse paraître intimidante, c’est votre meilleure option pour vous assurer que vos dents restent saines. Votre dentiste et son équipe de soins sont, sans conteste, vos meilleurs alliés.

Le plus souvent, lorsqu’une dent est douloureuse, la première chose à laquelle on pense est de la faire remplacer. C’est ici qu’il est important de prendre connaissance de ses options parce qu’un traitement tout simple pourrait vous soulager et sauver votre dent.

Un de ces traitements est la résection apicale.

Qu’est-ce que la résection apicale?

Lorsqu’une dent vous fait souffrir et que le problème se situe au niveau de l’apex (la pointe de la racine d’une dent), seul votre dentiste sera en mesure de le reconnaître. C’est par l’apex que passent les vaisseaux sanguins et les nerfs pour rejoindre l’intérieur d’une dent, ce qui n’est pas une mince affaire. Ce problème peut être causé par un granulome (un appauvrissement de l’os), un kyste, une chute, la présence d’une carie ou d’une infection, ou encore par la présence de bactéries. Votre dentistepourrait ainsi vous recommander une résection apicale, qui consiste à retirer une partie de la racine d’une dent qui ne peut être désinfectée ou réparée. Il est question d’extraire les tissus infectés et de sectionner les parties touchées de l’apex.

Quelles sont les étapes de la chirurgie?

  • Votre dentiste doit ouvrir votre gencive afin de pouvoir rejoindre le bout de la racine infectée.
  • Il travaillera ensuite à éliminer l’infection en coupant l’extrémité de la racine atteinte de quelques millimètres.
  • Il débarrassera ensuite les parties osseuses contaminées, s’il y a lieu, et procèdera à un curetage afin de s’assurer de retirer toute infection.
  • Il élargira ensuite le canal de la racine afin d’y placer un matériau imperméable pour éviter que l’infection survienne à nouveau, en plus d’autres matériaux de comblement.
  • Votre dentiste refermera ensuite votre gencive à l’aide de points de suture fondants ou de points de suture avec fils.

Soins postopératoires

  • Votre dentiste vous préparera une prescription pour des médicaments, tels que des anti-inflammatoires. Il est important de respecter leur posologie.
  • De la glace ou un sac de pois congelés peut contribuer à soulager la douleur et à réduire l’enflure.
  • Il est recommandé de ne pas fumer pendant sa convalescence afin d’assurer la cicatrisation de l’intervention.

N’hésitez pas de vous informer auprès de votre dentiste pour plus de renseignements.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des