Transport collectif dans Memphrémagog: des améliorations qui ne font pas l’unanimité

Par Pierre-Olivier Girard
Transport collectif dans Memphrémagog: des améliorations qui ne font pas l’unanimité
Malgré l'ajout de services, «Les oubliés de l'autobus» considèrent que le transport collectif dans la région est déficient et incomplet. (Photo : Le Reflet du Lac - Pierre-Olivier Girard)

TRANSPORT. Les améliorations apportées au transport collectif dans Memphrémagog sont encore loin de réjouir les membres de l’organisme «Les oubliés de l’autobus», qui font pression depuis quelques années pour la mise en place d’un système de taxibus.

La présidente du regroupement, Colette Provost, se demande pourquoi les décideurs de la MRC de Memphrémagog s’entêtent à offrir un service «incomplet». Même si elle vante l’ajout d’arrêts sur le territoire magogois, elle déplore encore le manque de flexibilité du service, qui se fait encore sous réservation la veille du déplacement.

«Le système informatique mis en place est archaïque, pour ne pas dire broche à foin», déplore-t-elle.

«Dans certaines municipalités au Québec, il est possible de réserver une heure à l’avance, ce qui est beaucoup plus pratique. Je ne sais pas combien coûte un tel logiciel, mais la MRC aurait intérêt à investir pour se procurer une plateforme qui est adaptée à notre époque», ajoute la résidente d’Eastman.

 

Des citoyens pris au dépourvu

Pour justifier sa position, Colette Provost cite en exemple des situations qui nécessitent un déplacement imprévu ou encore dans les plus brefs délais. Des cas, selon elle, qui démontrent rapidement que le service actuel est tout, sauf universel. «Si une personne fait des travaux chez elle et réalise qui lui manque une pièce, elle a besoin de se rendre au magasin immédiatement et non le lendemain. C’est un exemple simple, mais des situations semblables, il y en a tellement. Et malheureusement, ces personnes sont prises au dépourvu», soutient Mme Provost.

En parlant des «oubliés» du transport collectif, la présidente se fait la porte-parole d’une de ses membres, qui se déplace à l’aide d’une canne. Malgré l’ajout d’arrêts, celui le plus près de chez elle est à 800 mètres de distance. «Évidemment, elle est incapable de s’y rendre», affirme la présidente.

«Elle n’a donc pas le choix de prendre le taxi ou encore demander un transport à ses proches. Mais demander la charité de la sorte, c’est bien désolant et difficile pour l’estime de soi», conclut-elle.

Rappelons qu’en mai dernier, la MRC de Memphrémagog a annoncé en grande pompe des améliorations à son service de transport. En plus d’un nouveau logo et de nouvelles couleurs, une vingtaine de lieux d’embarquement ont été ajoutés, portant le total à près de 80.

Partager cet article

2
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
GaétanGaétan Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Gaétan
Invité
Gaétan

Et Ste Catherine de Hatley??? Les oubliées de la RMC..

Gaétan
Invité
Gaétan

Et nous les oubliées de Ste Catherine de Hatley!!aimerions le transport en commun !!!