Un camp de jour dans le feu de l’action

Par Pierre-Olivier Girard
Un camp de jour dans le feu de l’action
Six jeunes de Magog et Bolton-Est ont pris part à ce camp de jour. (Photo : gracieuseté)

INCENDIE. Six jeunes de la région ont vécu tout une expérience dernièrement, en participant au premier Camp 911 organisé par le Service de sécurité incendie d’Austin.

Les participants âgés de 13 à 16 ans ont été accueillis comme des membres de l’équipe des pompiers de la Municipalité. Pendant cinq jours, ils ont vécu des émotions similaires à ce que ressentent les intervenants de première ligne.

Ils ont notamment participé à la simulation d’un accident de la route, utilisé des pinces de désincarcération, appris le fonctionnement d’un cinémomètre et manipulé des lances d’incendie.

«En une semaine, ils ont vu plus de choses que certains de nos pompiers qui sont là depuis dix ans», lance à la blague l’un des organisateurs, Stephen Nicholson.

«Notre service incendie fête ses 40 ans, alors on voulait faire quelque chose de spécial. Et on sait qu’il manque beaucoup de pompiers au Québec. Alors, si on a pu transmettre notre passion à l’un de ces jeunes, ce sera mission accomplie», ajoute le directeur du Service.

Les apprentis pompiers ont aussi fait quelques sorties dans les environs. Ils ont notamment visité le quartier général de la Régie de police Memphrémagog, en plus de participer à une patrouille nautique sur le lac Memphrémagog.

Bref, tout avait été prévu pour les tenir occupés du matin au soir. «Ça été beaucoup d’organisation, même s’ils étaient seulement six. Il fallait être vigilant, car les risques de blessures étaient bien réels. Quand on découpe une carcasse de voiture avec des outils valant un demi-million de dollars, il faut savoir où on s’en va!», affirme Stephen Nicholson.

Ce dernier aimerait répéter l’expérience l’an prochain en impliquant, cette fois-ci, les autres services incendies de la MRC de Memphrémagog.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des