L’Estrie se retrousse les manches pour séduire les chercheurs d’emploi

Par Dany Jacques
L’Estrie se retrousse les manches pour séduire les chercheurs d’emploi
À Magog comme dans les autres MRC, le nombre de chercheurs d’emploi était moindre que le nombre de postes offerts. (Photo : Gracieuseté)

EMPLOI. Priorité Emploi Estrie dresse un bilan positif avec de nombreuses embauches au terme de sa tournée régionale, même s’il y a eu moins de visiteurs que le nombre d’emplois offerts.

Tenus dans sept MRC estriennes en sept mois, ces salons d’emploi locaux ont attiré 1900 personnes en quête d’un travail. Les entreprises avaient toutefois 3000 postes à combler, et ce, sans compter les opportunités offertes lors du salon régional annuel.

La présidente du Conseil régional des partenaires du marché du travail (CPRMT) et directrice du Cégep de Sherbrooke, Marie-France Bélanger, demeure très positive. Elle est convaincue que cet exercice d’attractivité produira encore des fruits. «Ce fut une excellente occasion de se mobiliser et de se positionner comme une bonne terre d’accueil pour des immigrants ou des chercheurs d’emploi provenant de l’extérieur de notre région, explique-t-elle. L’écart de 1100 emplois demeure important et prouve qu’on doit se retrousser les manches pour relever le défi causé par la rareté de la main-d’œuvre.»

Cet enjeu demeure une priorité, aux yeux de la directrice régionale à la direction régionale de Services Québec de l’Estrie, Manon Labonté. «On peut s’en sortir en attirant et en conservant les travailleurs avec de bonnes conditions de travail, mais aussi en rendant l’Estrie encore plus attrayante aux yeux des chercheurs d’emploi d’ici et d’ailleurs», ajoute-t-elle en pensant aux huit immigrants ayant récemment fait le saut en Estrie pour y travailler et y habiter grâce à l’un des salons de l’emploi.

Conscientes de l’existence d’une saine concurrence entre MRC et entreprises à la recherche de main-d’œuvre, Mmes Labonté et Bélanger ont tout de même observé un rapprochement entre tous les acteurs pour mousser collectivement la région estrienne. «On a compris qu’on pourra plus facilement se démarquer des voisins si on travaille main dans la main», constatent-elles.

Même si les entreprises n’ont pas toutes pourvu leurs postes, Priorité Emploi Estrie a compilé de forts taux de satisfaction dans les sept salons locaux, incluant celui de Magog le 8 juin dernier. Les entreprises participantes ont d’ailleurs quantifié à 93% leur taux d’anticipation d’embauche.

FAITS SAILLANTS

Salon de Memphrémagog (8 juin)

33 entreprises

22 employeurs

11 organismes

198 visiteurs

371 emplois offerts

 

 

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des