Un chantier d’envergure au Mont-Orford

Par Dany Jacques
Un chantier d’envergure au Mont-Orford
Simon Blouin (dg adjoint au Mont-Orford) pose aux côtés du nouveau système d’enneigement qui couvre une distance de 10 km, en calculant la longueur totale des tuyaux installés dans la montagne. (Photo : Le Reflet du Lac - Dany Jacques)

CONSTRUCTION. Le Mont-Orford déploie actuellement un nouveau système d’enneigement totalisant 10 kilomètres de tuyaux sur ses trois versants.

Cette «distance» démontre l’envergure des travaux sur le domaine skiable. Une récente visite de chantier a permis de constater que l’installation de cet équipement progressait plus rapidement que prévu.

Le directeur général adjoint de la Corporation Ski & Golf Mont-Orford, Simon Blouin, prévoit la fin de ces travaux d’ici le mois de septembre pour y effectuer des tests. «C’est assez spectaculaire comme exercice. Les travailleurs soudent des tuyaux de 50 pieds entre eux avant de tirer des assemblages de 200 à 800 pieds de longueur dans la montagne et jusqu’au sommet», résume-t-il.

M. Blouin assure que la modernisation du système d’enneigement améliorera notamment la qualité de la neige et donnera la chance d’ouvrir des pistes plus hâtivement en début de saison. «Ça nous permettra également d’enneiger des pistes pour débutants, comme la 4 km, la Familiale et toutes celles d’Alfred-Desrochers, ce qui n’était pas le cas jusqu’à aujourd’hui», résume le directeur ayant lui-même appris à skier plus jeune sur ces pentes.

Tout prêt pour Noël

Ces travaux à flanc de montagne s’accompagnent de l’agrandissement du chalet de ski. Amorcé en mai, ce chantier s’activera jusqu’au début de la prochaine saison hivernale. «Il y a encore beaucoup de travail à faire, mais tout sera livré à temps en décembre prochain», prévoit Simon Blouin.

Tous ces travaux estivaux sont estimés à 11 millions de dollars, dont plus de la moitié des sommes réservées à l’amélioration du chalet principal ainsi qu’à l’aménagement d’une zone événementiel et d’un amphithéâtre naturel.

Les festivités automnales auront lieu comme d’habitude en septembre, comme la Flambée des couleurs et La Grande Coulée avec un accès au sommet d’Orford. Même la course à obstacles XMAN RACE aura lieu le 17 août.

Des sentiers à éviter

D’ici là, l’accès à la montagne, incluant la populaire 4 km, demeure interdit pour des questions de sécurité. Les versants Giroux-Nord, Orford et Alfred-Desrochers sont donc fermés pendant la saison estivale. Les randonneurs peuvent toutefois grimper le mont Giroux-Est situé face à l’Espace 4 Saisons pour se délier les jambes et atteindre le sommet de Giroux.

Le Sentier des Crêtes et celui du Ruisseau-des-Chênes (lac Orford et route 112) demeurent accessibles, mais les randonneurs doivent rebrousser chemin lorsqu’ils atteignent la zone de construction.

Plus de la moitié des 11 millions investis au Mont-Orford cet été sont consacrés à la modernisation et l’expansion du chalet de ski. (Photo Le Reflet du Lac – Dany Jacques)
Le futur look du chalet de ski du Mont-Orford. (Photo gracieuseté)

Partager cet article

2
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Mme côtéJack Baraby Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Jack Baraby
Invité
Jack Baraby

Bravo pour les améliorations du produit principal, la neige et les canons. Merci

Mme côté
Invité
Mme côté

Est-ce que le sentier Pic de l’ours est accessible ? La grande fin de semaine congé 2 septembre 2019