La Coop Santé Eastman fait son entrée au presbytère

Par Dany Jacques
La Coop Santé Eastman fait son entrée au presbytère
La directrice générale de la Coop Santé Eastman, Sylvie Des Roches, en compagnie de l’infirmière clinicienne Tessa McDonald. (Photo : gracieuseté)

SANTÉ. Après cinq années dans un local devenutrop étroit, la Coop Santé Eastman entreprend sa phase de croissance bien installée à sa nouvelle adresse située au presbytère de l’église du village.

Le déménagement s’est fait jeudi et vendredi derniers afin d’être fin prêt pour l’ouverture de ce lundi 17 juin. «Ce changement était primordial, car nous étions coincés dans nos anciens locaux, explique la présidente Susan Ellefsen. On risquait de plafonner, car nous ne pouvions plus offrir des services supplémentaires à nos membres.»

Le presbytère de l’église Saint-Édouard a été transformé en clinique médicale grâce à la Municipalité d’Eastman, qui avait précédemment acheté ce bâtiment et ce lieu de culte pour 1$. Elle est également venue en aide pour payer les rénovations, en collaboration avec la MRC de Memphrémagog. «Nous sommes en très bonne santé financière grâce à ces généreux donateurs, qui ont permis de compléter les travaux sans qu’on emprunte à la banque», se réjouit Mme Ellefsen.

Les bureaux de cette coopérative de solidarité seront non seulement plus accueillants et spacieux pour les patients, mais aussi plus agréables pour les médecins, les infirmières et le personnel qui y travaillent.

Ces nouvelles installations offrent de nombreuses possibilités de développement, selon les dirigeants de la Coop Santé Eastman. Il y a maintenant de l’espace pour ajouter un médecin à l’équipe actuelle de trois médecins.

L’objectif de cette organisation est de grimper cette couverture médicale à cinq jours par semaine d’ici 2020, plutôt qu’aux 3 à 4 jours actuellement.

Cette bonification ainsi que l’arrivée d’une super infirmière en septembre, aux dires de la présidente, permettraient également d’atteindre les 1800 membres d’ici la fin de l’année 2019.

Cet objectif devrait se réaliser, car le nombre de patients actifs s’élève déjà à 1700 au moment d’écrire ces lignes.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des