Hôpital de Magog: plus de 11 000 personnes réclament de meilleurs services

Par Dany Jacques
Hôpital de Magog: plus de 11 000 personnes réclament de meilleurs services
Les signataires de la pétition réclament notamment le retour d’une gouvernance locale à l’hôpital magogois. (Photo : Le Reflet du Lac - Archives)

SANTÉ. Même si une pétition de plus de 11 000 signataires n’est pas encore officiellement déposée auprès du CIUSSS de l’Estrie-CHUS, le Comité de vigie de l’hôpital Memphrémagog (CVHM) apprécie le chemin parcouru depuis quelques mois pour le maintien de services de santé dans la région.

Le changement de ton est drastique depuis la mise en circulation de cette pétition, l’automne dernier. Il reste beaucoup à faire, selon le président Jean-Guy Gingras, mais les ponts semblent rétablis entre les deux parties.

Ces milliers de résidents partagent l’avis du Comité de vigie qui réclame notamment le retour d’une gouvernance locale à l’hôpital magogois.

La pétition du CVHM demande également la nomination au conseil d’administration du CIUSSS d’une personne provenant de la MRC Memphrémagog, le retour complet des services antérieurs et de l’unité de gériatrie, la continuité des services de proximité pour les CLSC de Potton, Stanstead et Magog, des lits supplémentaires en longue durée, un système de paiement équitable pour l’utilisation du stationnement et l’ajout de nouveaux services spécialisés comme un appareil de résonance magnétique.

«Nous avons obtenu des gains au fil de nos rencontres avec le directeur général adjoint, Stéphane Tremblay. Ce n’est pas encore en place, mais nous avons des promesses et des engagements, notamment pour la réimplantation de la gériatrie pour l’automne 2020», applaudit M. Gingras.

Le Comité de vigie souligne également l’ajout de 31 lits de longue durée en décembre 2020, «même si les besoins réels sont plutôt du triple».

Gingras souligne publiquement l’ouverture d’esprit du Dr Tremblay, ce qui a permis, aux yeux du comité, de corriger certains points du système de santé et services sociaux. Il cite l’exemple des CLSC de Potton et de Stanstead qui ont obtenu les moyens d’informatiser leurs dossiers et un poste supplémentaire d’infirmière praticienne spécialisée (IPS) au CLSC de Stanstead à l’automne 2019. Le retour des ambulances desservant la région à la caserne magogoise des pompiers fait également plaisir au comité de vigie.

Jean-Guy Gingras assure la population que le comité poursuivra son travail et sa pression pour améliorer d’autres dossiers ou maintenir des services comme l’avenir de la cafétéria, l’accès au stationnement et les services à domicile.

Une couverture médicale adéquate face à la pénurie de médecins, les raisons du classement en 7e position sur huit au chapitre des urgences en Estrie, les besoins de financement pour remplacer les équipements désuets ou défectueux et l’éventuelle mise sur pied d’une clinique d’infirmières praticiennes spécialisées (IPS) sur le territoire de la MRC Memphrémagog figurent aussi parmi les demandes du comité.

Cette pétition sera remise au conseil d’administration du CIUSSS de l’Estrie, qui tiendra sa rencontre mensuelle au centre hospitalier de Magog, le 29 mai, dès 16 h. La population y est invitée, plus particulièrement 15 minutes avant le début si des gens désirent poser des questions.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des