Hydro-Québec propose une nouvelle ligne à Stukely-Sud

Par Dany Jacques
Hydro-Québec propose une nouvelle ligne à Stukely-Sud
Hydro-Québec envisage la construction d’une nouvelle ligne électrique à 230 kV à Stukely-Sud d’ici trois ans. (Photo : Photo gracieuseté - Hydro-Québec)

ÉLECTRICITÉ. Hydro-Québec envisage la construction d’une nouvelle ligne électrique à 230 kV à Stukely-Sud d’ici trois ans.

Elle remplacera l’actuelle ligne jugée désuète et moins performante par la Société d’État. Son tracé exact n’est pas encore déterminé. Hydro-Québec tentera d’utiliser le plus possible la même emprise ou en parallèle du tracé actuel qui traverse la municipalité dans son axe nord-sud

Hydro-Québec souhaite aussi implanter un poste à 230-25 kilovolts (kV) dans le secteur situé entre les postes de Lawrenceville et de Valcourt et le raccorder au réseau au moyen de la nouvelle ligne projetée à 230 kV. Cette future ligne, d’une longueur approximative de 20 km, partira du poste de Stukely, situé à Stukely-Sud, pour rejoindre le nouveau poste situé à l’extérieur de la limite nord de la MRC de Memphrémagog.

Les postes à 49 kV de Lawrenceville et de Valcourt, de même que certaines sections de lignes à 49 kV, seront par la suite démantelés.

La zone d’étude couvre une superficie de 143 km2 et recoupe le territoire de cinq municipalités de la MRC du Val-Saint-François, soit Valcourt, Canton de Valcourt, Lawrenceville, Bonsecours et Sainte-Anne-de-la-Rochelle, ainsi que deux municipalités de la MRC Memphrémagog, soit Stukely-Sud et Eastman.

La zone d’étude a été délimitée de façon à inclure tous les éléments des milieux naturel et humain ainsi que du paysage susceptibles d’être touchés par le projet.

 

Puissance relevée et structure plus robuste

Le directeur de la planification chez Hydro-Québec TransÉnergie, Stéphane Talbot, explique que le nouveau réseau aura non seulement une puissance relevée, mais sera également plus solide contre les intempéries. «Nous remplacerons les vieux poteaux de bois par des structures en acier, détaille-t-il. On doit aussi accroître la capacité du réseau afin d’être en mesure de faire face aux besoins futurs de la région.»

La zone visée par le projet est actuellement alimentée par un réseau à 49 kV qui a été construit dans les années 1940 par la «Southern Canada Power Company». «En raison de la croissance de la demande d’électricité dans la région, ce réseau a maintenant atteint sa capacité maximale», explique M. Talbot. L’entreprise BRP à Valcourt est d’ailleurs l’un des importants clients de la Société d’État.

Hydro-Québec rencontrera les élus concernés en mai. Elle invitera la population à une activité portes ouvertes vers le mois de juin. La construction est prévue en 2021-2022 avec une mise en service en 2022. Le démantèlement du réseau à 49 kV pourrait se faire l’année suivante.

On aperçoit sur cette carte le tracé actuel de la ligne à démanteler. Le futur tronçon devrait généralement emprunter l’emprise actuelle, mais il pourrait être plus court et légèrement modifié.

Bientôt Eastman et Mansonville

M. Talbot ajoute que ce projet s’inscrit dans un plan de conversion du réseau à 49 kV en Estrie, conversion qui a débuté avec la mise en service en 2016 du nouveau poste d’Adamsville à 120-25 kV dans la municipalité de Bromont.

Après Stukely, Hydro-Québec modernisera son réseau dans l’axe Eastman-Mansonville en plus de supprimer le poste Austin à Magog. Selon M. Talbot, cette ligne ne peut plus supporter de charges supplémentaires. Des consultations publiques pourraient avoir lieu d’ici deux ou trois ans dans ce secteur. Aucune date de construction n’est encore envisagée cependant.

Avec tous ces travaux et d’autres chantiers en périphérie de la MRC de Memphrémagog, Hydro-Québec investira environ 375 millions de dollars d’ici 10-15 ans en Estrie. «Toutes ces sommes contribueront au développement économique de la région, car le réseau actuel a atteint sa pleine capacité», mentionne le porte-parole d’Hydro-Québec, Stéphane Talbot.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des